Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Affacturage

L'affacturage est une source de financement que les entreprises peuvent utiliser lorsqu'elles possèdent un bon portefeuille clients.

Publicité

Qu'est-ce que l'affacturage ?

C'est un mode de financement qui mobilise les créances clients détenues par une entreprise auprès d'un organisme financier (le factor). Celui-ci achète la créance et se charge de son recouvrement.

Par cette cession, l'entreprise obtient immédiatement de la trésorerie.

Cette technique s'adresse à toute entreprise, quel que soit son secteur d'activité et sa taille, travaillant avec une clientèle d'entreprises. La seule condition à satisfaire pour en bénéficier est d'avoir l'accord préalable du factor.

Comment cela fonctionne-t-il ?

  • Le factor étudie la situation de l'entreprise avant de l'accepter comme adhérent. Pour cela, il analyse le poste clients pour en mesurer les risques à partir des informations que l'entreprise lui fournit : descroiption du client et encours de factures
  • Si le résultat de cette analyse est favorable, le factor et l'entreprise signent un contrat d'affacturage qui fixe le cadre dans lequel les factures seront cédées :

- cession permanente de la totalité des créances à l'affactureur (dérogation possible) qui les sélectionne ainsi que les clients
- conditions de rémunération du service rendu
- modalités de garantie de bonne fin délivrée par l'affactureurlibre
- accès à la comptabilité de l'adhérent
- montant du fonds de garantie
- garanties éventuellement demandées au dirigeant de l'entreprise

  • Après la signature du contrat les factures, mentionnant les délais de paiement accordés aux clients, sont remises au factor au fur et à mesure de leur émission à travers un bordereau les regroupant.
  • Le factor règle le montant convenu diminué des frais et d'une éventuelle retenue de garantie. Il recouvre ensuite la créance à son échéance à votre place.

Pour quel coût ?

Le factor prélève :
- une commission d'affacturage  (entre 0,15 et 1,30 % du chiffre d'affaires TTC confié) qui couvre ses frais de gestion et inclut ses frais de relance et recouvrement éventuels
- une commission de financement, sous forme d'un taux, qui correspondant à l'avance de trésorerie consentie.
- une participation à un fond de garantie pour couvrir le risque d'impayé qui prend la forme d'un pourcentage du montant des factures.

Le montant de la retenue de garantie dépend du contrat : il reste fonction de l'estimation du risque supporté par le factor sur l'entreprise et ses clients.

Dans la pratique, une somme est prélevée sur chaque facture remise au factor jusqu'à la constitution du fonds de garantie. Une fois celui-ci constitué, la retenue de garantie n'est plus prélevée sur chaque facture et le fonds est conservé par le factor. La somme sera utilisée par le factor en cas de difficultés de recouvrement des factures cédées.

A noter : le fonds de garantie est restitué par le factor en cas de rupture des relations avec l'entreprise ou de non renouvellement du contrat à l'échéance.

L'assurance-crédit est un service proposé par le factor permettant aux entreprises de se protéger du risque d'insolvabilité de leurs clients sans utiliser le service de financement des factures. Ce service peut aussi comprendre la gestion des impayés.

La prestation d'affacturage proprement dite (gestion et recouvrement des créances, assurance-crédit à 100 %) fait l'objet d'une commission comprise généralement entre 0,5 % et 2 % du chiffre d'affaires confié.

Toutefois pour les entreprises nouvelles, les barèmes proposés correspondent généralement à des forfaits.


En cas de déblocage du montant des créances avant leur échéance, l'affactureur perçoit une commission de financement calculée prorata temporis sur la base des taux de crédits à court terme en vigueur sur le marché à ce moment-là (taux voisin du taux d'escompte).

Quels sont les avantages et les inconvénients de l'affacturage ?

  • Avantages pour l'entreprise
  • en récupérant les liquidités des factures émises elle reconstitue sa trésorerie
  • elle a la garantie d'être payée à 100 % sur les créances qu'elle détient
  • elle obtient immédiatement le montant des ventes réalisées sans attendre la fin des délais de paiement (moyennant le paiement de la commission de financement))
  • elle sous-traite la gestion de son poste clients après la facturation : suivi, recouvrement, relance, pré-contentieux, contentieux et économise donc des frais de structure

L'affacturage répond  aux besoins de l'entreprise dont la structure administrative est faible, qui a un fonds de roulement  insuffisant et dont l'arrivée d'un impayé sur un de ses clients peut lui être fatale.

  • Inconvénients
  • la somme débloquée ne représente que 90 % du montant concernéen raison de la retenue de garantie
  • un montant minimal de factures est souvent exigé par le factor (750 € souvent)
  • le factor est très sélectif et évite les entreprises ayant de nombreuses sous-traitances (BTP par exemple) ainsi que les créances sur des clients autres que les entreprises : particuliers, agriculteurs, voire les franchisés
  • le factor réclame souvent la caution du dirigeant

Conseil  :  dans le cas d'un paiement forfaitaire au factor ne pas surévaluer le chiffre d'affaires pour ne pas devoir lui payer plus

Qu'est-ce que le " reverse factoring" (affacturage renversé) ?

Contrairement à l'affacturage classique qui finance le poste clients, le reverse factoring permet de financer le poste fournisseurs. Ce mode de financement revêt plusieurs avantages :

Côté client : il permet de conserver les délais de paiement fournisseurs (30 à 120 jours) à des conditions financières acceptables sans utiliser la trésorerie du fournisseur

Côté fournisseur : il peut être payé sous 48 heures après l'émission de ses factures

Ce type de financement est actuellement utilisée surtout par les acteurs de la grande distribution.

Cette solution présente pourtant de nombreux avantages pour l'ensemble des entreprises puisqu'elle réduit les délais de paiement qui peuvent être fatals pour certaines d'entre elles. 

A noter : les sociétés d'affacturage proposent des solutions de reverse factoring.

A qui s'adresser ?

Les grandes enseignes bancaires ont toutes développé des filiales d'affacturage qui prennent en charge les entreprises clientes de ces enseignes.

En dehors d'elles, il existe aussi des organismes indépendants comme l'Association française des sociétés financières (ASF)

avril 2015
Publicité
Publicité