Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Je prépare ma création

Vous avez trouvé une idée et souhaitez la transformer en projet ? L'important à ce stade est de ne pas vous précipiter, d'agir avec méthode en vous posant les bonnes questions.
Gardez à l'esprit qu'une bonne préparation de votre projet et un accompagnement de qualité sont des facteurs clés de succès.

En bref...

  • Créer une entreprise est une démarche logique et itérative. Votre projet de création va vous amener à suivre des étapes et revenir sans cesse en arrière pour ajuster votre projet aux réalités du marché.
     
  • En matière de création d’entreprise, il ne faut pas confondre vitesse et précipitation. Il est nécessaire de prendre le temps de bien réfléchir à son projet personnel en amont, de faire le point sur ses compétences, de se fixer un cap, des objectifs personnels, d’identifier les différentes contraintes qui pèsent sur le projet, de quantifier les moyens à mettre en œuvre pour se lancer et d’anticiper d’éventuelles difficultés. Préparez votre projet de création avec soin !
     
  • Il peut être utile aussi, pour certaines activités de tester votre projet, vérifier l’attractivité de votre produit ou service auprès de la clientèle que vous ciblez. Cela peut se faire notamment via un blog ou un site que vous avez créé ou via une plateforme de crowdfunding par exemple.
     
  • Un projet de création bien préparé, cohérent et porté par un ou plusieurs créateurs motivés aura toutes les chances d'obtenir un financement. Construisez minutieusement votre plan de financement en fonction d’éléments objectifs et présentez aux financeurs et à vos futurs partenaires un dossier complet, précis, clair et soigné, en un mot "vendeur". Suivez nos conseils !
     
  • Renseignez-vous sur les aides à la création d’entreprise, identifiez celles qui vous concernent et rapprochez-vous d’un conseiller expert. De nombreux réseaux d’accompagnement se tiennent à votre disposition pour vous aider et ce, quel que soit votre secteur d’activité : chambres consulaires, BGE, Adie, France-Active, France Initiative, réseaux dédiés aux jeunes, aux femmes, etc. Ils pourront ensuite assurer un suivi post-création dans la cadre de votre développement. 
     
  • Il n’existe pas de structure miracle. Le statut juridique conseillé est celui qui est adapté au projet, à sa finalité, à son ambition et à la stratégie que vous avez définie. 
     

  • Et n’oubliez pas de prendre quelques précautions si vous avez créé un site, une marque…

Précédent