• Entreprendre dans la coiffure, en salon ou à domicile (Extrait pdf)
  • Entreprendre dans la coiffure, en salon ou à domicile (Extrait pdf)

Entreprendre dans la coiffure, en salon ou à domicile

Juin 2023

16,00 €
 

La coiffure est le deuxième secteur de l’artisanat en nombre d’établissements et d’employés. Désigné « commerce essentiel » durant la période de confinement en 2020, le métier est très présent dans le cœur des consommateurs. Pour autant, le secteur manque de bras et de nombreuses opportunités existent pour ceux qui souhaitent se lancer dans l’aventure de la création d’entreprise.

Quantité

Version numérique uniquement : un lien
pour télécharger le PDF sera envoyé par
courriel après confirmation du paiement.

Coiffeur ou coiffeuse : un métier essentiel

Les coiffeurs exercent un métier essentiel au bien-être et à l’estime de soi. C’est l’un des enseignements de la crise sanitaire. A la fin des confinements, de nombreux clients se sont empressés de prendre rendez-vous auprès de leur coiffeur.

Souvent, les coiffeurs participent à l’animation des centres-villes, des zones commerciales et des communes rurales. Ils exercent dans leur salon ou en coworking, dans un salon « partagé » avec d’autres professionnels du soin. La coiffure à domicile connaît, elle, un formidable essor tandis que la coiffure itinérante -dans un véhicule aménagé- séduit de plus en plus. 

Des clients aux attentes variées

Les clients ont aujourd’hui de nouvelles attentes en matière de coiffure.

Les femmes demandent de plus en plus des colorations végétales et les cheveux gris ne leur font plus peur. Les coupes avec des cheveux bouclés, frisés ou crépus se généralisent.

Chez les hommes, les barbers connaissent une forte croissance. Ils sont désormais bien représentés au sein du secteur.

Par ailleurs, la coiffure est très à la mode sur les réseaux sociaux alors que de nombreux clients se sont habitués à prendre rendez-vous en ligne à la suite de la crise sanitaire.

Des opportunités et des défis pour les créateurs d’entreprise

En 2022, la création d’entreprise dans le secteur de la coiffure est repartie à la hausse après plusieurs années de stagnation voire de baisse. Aux enjeux de rentabilité économique, de positionnement commercial et d’adaptation au consommateur, s’ajoutent aujourd’hui la question de l’augmentation des charges (gaz, matières premières, carburants…), le risque d’inflation, le défi de la transformation digitale et celui de la transition écologique. Cela alors que les salons font face à une pénurie de main-d’œuvre.

Ce dossier Projecteurs vous donne les informations essentielles pour réaliser votre étude de marché : chiffres-clés, conseils, tendances, moyens pour démarrer, ratios, aides sectorielles, réglementations, organismes, salons, sites incontournables…

Sommaire :

En bref : nos conseils pour aller à l’essentiel, les chiffres-clés.

Définition de la profession : périmètre de l’activité, code APE de la NAF, aptitudes nécessaires.

Éléments de l’étude de marché :

L’état des lieux et l’évolution du secteur.

Créations et défaillances d’entreprises.

Les tendances.

Clientèle.

Concurrence.

Communication.

Moyens pour démarrer l’activité : ressources humaines, formations, convention collective, locaux, fonds de commerce – reprises, équipements – investissement de départ, matières premières et fournisseurs.

Éléments financiers : chiffre d’affaires, prix de revient, charges d’exploitation, financements et aides.

Réglementation : règles et usages de l’activité, statut de l’entrepreneur, structure juridique, régime fiscal, démarche qualité - développement durable.

Contacts et sources d’information : organismes utiles, salons et évènements, études, ouvrages, revues, médias.

Fiche technique

Date de mise à jour
Juin 2023
Pages
53
Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.