Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Novancia/ANRT Les doctorants et la création d'entreprise (2012 - Synthèse)

description
Auteur(s)
Novancia
ANRT
Lamy Erwan
Editeur(s)/Revue(s)
Novancia
ANRT
Date d'édition
01/05/2012
Type de document
Enquête
Page(s)
16
Les chercheurs constituent un vivier de créateurs d'entreprises innovantes à fort potentiel de développement. Malgré les mesures mises en place par le gouvernement depuis une dizaine d'années pour faciliter les passerelles entre la recherche et la création d'entreprises, ils sont pourtant peu nombreux à tenter l'aventure entrepreneuriale. Pour cerner leurs besoins et les freins en matière de création d'entreprises, Novancia Business School Paris, avec le concours de l'ANRT (Association nationale de la recherche et de la technologie), a mené l'enquête auprès de 1618 doctorants Cifre (Convention industrielle de formation par la recherche). Principaux résultats de l'enquête : - 51,5% des doctorants Cifre indiquent avoir un projet de création d'entreprise dont 31,3% ont l'intention ferme de créer, - les résultats montrent toutefois des disparités d'intention entrepreneuriale selon les disciplines, - les motivations à la création font relativement consensus, quelle que soit la discipline suivie : plaisir de créer (90,3%), désir d'autonomie (87,5%) et la possibilité d'appliquer leurs travaux de recherche (85,9%). L'aspect financier est important mais n'est pas prioritaire, - concernant les freins à la création, les doctorants tentés par l'aventure entrepreneuriale soulignent d'abord la difficulté de mobiliser des ressources financières suffisantes pour 79%, la complexité (55,4%) et le facteur risque trop important (52%) - les doctorants qui ne sont pas tentés par l'entrepreneuriat ont en revanche une sensibilité forte à un autre frein qui semble plus décisif dans leur intention de ne pas se lancer : la crainte de ne plus avoir assez de temps pour leur recherche, - En ce qui concerne les difficultés pressenties et liées à la création, les doctorants ayant l'intention ferme de créer citent d'abord : l'obtention des ressources financières (82,8%) et la constitution d'une clientèle : (78,8%).