Le blues des "néoartisans"

Cet article s'intéresse aux cadres supérieurs qui ont quitté leur vie de bureau - pour échapper au "brown-out" (ce sentiment d'être inutile et d'effectuer des tâches sans valeur) -, se sont lancés dans un métier plus concret (artisanat, restauration, services à la personne) avant de revenir à leur métier initial, pour des raisons de rémunération et de confort de vie. Ces différents témoignages montrent l'importance de s'interroger sur ses motivations profondes et d'accepter un éventuel échec pour mieux rebondir.
Sources : Article signé Isabelle Hennebelle et Virginie Skrzyniarz – L'Express – 27/06/2018
03/07/2018
Créez Mon Pass Créa
La boite à outils qui va vous aider à construire votre projet de création d'entreprise de A à Z.