• Neuf
  • Ouvrir une boutique de décoration (Extrait pdf)
  • Ouvrir une boutique de décoration (Extrait pdf)

Ouvrir une boutique de décoration

Septembre 2022

16,00 €
 

Les Français aiment se sentir bien chez eux. Ils dépensent près de 5 000 € par an en décoration. Les émissions de déco, les confinements et le télétravail ont renforcé leur désir de réaménager leur intérieur. Les boutiques de décoration en tirent profit, mais la concurrence des acteurs du digital est frontale. Les enjeux pour se développer sont la spécialisation et la diversification des services.

Quantité

100% secure payments

Version numérique uniquement : un lien
pour télécharger le PDF sera envoyé par
courriel après confirmation du paiement.

Les Français réinvestissent leurs intérieurs, terrasses et jardins

Pendant les confinements dus à la pandémie de Covid-19, la maison est devenue l’unique lieu de vie et non plus un lieu de passage. Un mouvement de réinvestissement des intérieurs, terrasses et jardins s’est mis en place, renforcé par l’instauration massive du télétravail : 4 ménages sur 10 ont réaménagé ou eu envie de réaménager leur logement en 2021.

 

La digitalisation par le e-commerce, le social commerce et les réseaux sociaux

Ne pouvant se rendre en magasin en 2020 en raison des restrictions de déplacement, les consommateurs se sont convertis au e-commerce (ou commerce en ligne), non seulement pour faire des achats, mais aussi pour découvrir des produits, comparer les prix… La digitalisation est devenue quasi incontournable. Très photogéniques, les boutiques de décoration doivent s’appuyer sur la puissance des réseaux sociaux, à la fois pour communiquer et pour vendre, notamment auprès des jeunes générations. En revanche, lorsqu’ils ont le choix, les Français préfèrent encore acheter en magasin. D’où l’importance pour les boutiques de proposer une offre omnicanale, à la fois physique et digitale.

 

Curator stores, recyclage, upcycling, seconde main : des positionnements gagnants

Plus que les grandes enseignes traditionnelles et les discounters, ce sont aujourd’hui les marketplaces (ou places de marché) et les marques distribuant leurs produits directement en ligne qui rebattent les cartes de ce marché éclaté et concurrentiel. Les boutiques indépendantes qui tirent leur épingle du jeu proposent des sélections d’objets pointues et diversifient leurs services. Les démarches durables, le recyclage, la seconde main font recette. Dans ce secteur en pleine mutation, les opportunités sont nombreuses pour les commerces qui savent adopter une identité unique.

 

Sommaire

 

 

En bref : l’essentiel du métier, quelques chiffres-clés.

 

 

Définition de la profession : périmètre de l’activité, aptitudes, codes APE de la NAF.

 

 

Éléments de l’étude de marché :

 

 

·       État des lieux et évolution du secteur du commerce d’objets de décoration

 

.       Tendances et conseils 

 

·       Digitalisation des boutiques

 

·       Clientèle

 

·       Concurrence

 

·       Communication

 

·       Positionnements marketing 

 

 

 

Moyens pour démarrer l’activité : formations, locaux, équipement, investissement de départ, gestion des stocks.

 

 

Éléments financiers : chiffre d’affaires, ratios de gestion, financements et aides.

 

 

Réglementations : réglementation commerciale, statut de l’entrepreneur, structure juridique.

 

 

Contacts et sources d’information : organismes utiles, revues, études et événements.

CLE12

Fiche technique

Date de mise à jour
Septembre 2022
Pages
46
chat Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.