Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Aides à l'embauche des jeunes : prolongation et nouvelles modalités

Un décret du 31 mars est venu apporter plusieurs modifications aux aides mise en oeuvre par l'état pour favoriser l'embauche des jeunes.

Ce document précise les modifications apportées à l’aide à l’embauche des jeunes de moins de 26 ans, les emplois francs, l’aide à l’embauche d’apprentis ou de jeunes sous contrat de professionnalisation, en métropole et outre-mer.

  • Embauche des jeunes de moins de 26 ans

L'aide allant jusqu'à 4 000 euros concernant l’embauche d'un salarié de moins de 26 ans devait prendre fin le 31  mars dernier.

Le décret prévoit sa prorogation pour les contrats conclus entre le 1er avril 2021 et le 31 mai 2021 sous réserve que la rémunération du jeune, n’excède pas 1,6 SMIC ( contre 2 Smic pour les contrats conclus jusqu’au 31 mars).

  • Embauche d'un apprenti

L’aide unique à l’embauche d’un apprenti qui devait prendre fin le 31 mars 2021, est prolongée jusqu’au 31 décembre prochain.

Cette aide s’élève à 5.000 € pour un apprenti de moins de 18 ans, et à 8.000 € pour un apprenti de 18 ans et plus, le décret précise que ce deuxième montant de 8.000 € s’applique à compter du premier jour du mois suivant le jour où l'apprenti atteint ses 18 ans.

  • Contrat de professionnalisation

L’aide à la conclusion d’un contrat de professionnalisation avec une personne de moins de 30 ans qui prépare un diplôme ou une qualification professionnelle de niveau 5 à 7 est prolongée jusqu’au 31 décembre 2021.

A noter : le décret précise, en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à Mayotte, à La Réunion, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin et à Saint-Pierre-et-Miquelon, le diplôme préparé par la personne recrutée doit être au minimum de niveau 6, ce qui correspond à une licence, une licence professionnelle, une maîtrise ou un master 1.

  • Emploi francs +

Pour rappel, dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution », le dispositif « emploi franc + » permet à toute entreprise ou association, de bénéficier d’une aide à l’embauche pouvant aller jusqu’à 17.000 € pour le recrutement d’un jeune sans emploi de moins de 26 ans résidant dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV).

Cette aide qui devait normalement prendre fin le 31 mars dernier est prolongée jusqu’au 31 mai 2021.

Pour en savoir plus sur les aides à l'embauche.

Sources : Décret n° 2021-363 du 31 mars 2021