Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Baisse des cotisations pour les travailleurs indépendants

L’article 3 de la loi du 16 août 2022 portant mesures d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat prévoit une nouvelle baisse de la cotisation maladie-maternité de base des travailleurs indépendants hors micro-entrepreneurs.

  • Un taux abaissé de cotisation maladie-maternité en cas de faibles revenus

Pour les travailleurs indépendants hors professionnels libéraux dont le revenu est inférieur à l’assiette minimale (40 % du Pass), leur cotisation maladie-maternité sera calculée à un taux devant être fixé par décret compris entre 0,5 et 0,7 % (à noter que le taux de cotisation minimale pour les indemnités journalières devrait également être abaissé de 0,85 à 0,50 %).

Ce taux serait nul pour les professionnels libéraux relevant de la Cnav-PL. 

Un nouveau taux spécifique devrait être également prévu par le décret d'application, en cas de revenu compris entre 40 et 60 % du Pass et dont les taux seraient compris entre 0,50 et 4,50 %.

Le tableau ci dessous compare les taux actuels avec les taux à venir :

  Taux de cotisation maladie-maternité dont indemnités journalières
Taux actuels Taux à venir
Artisans, commerçants, professions libérales ne relevant pas de la CNAV-PL Revenu inférieur à 40 % du Pass 0,85 à 4,01 % Revenu inférieur à 40 % du Pass 0,5 %
Revenu compris entre 40 et 110 % du Pass 4,01 à 7,20 % Revenu compris entre 40 et 60 % du Pass 0,5 à 4,5 %
Revenu compris entre 60 et 110 % 4,5 à 7,2 %
Revenu compris entre 110 % du Pass et 5 Pass 7,20 % Revenu compris entre 110 % du Pass et 5 Pass 7,2 %
Au delà de 5 Pass 6,50 % Au delà de 5 Pass 6,5 %
Professionnels libéraux relevant de la Cnav-PL  Revenu inférieur à 110 % du Pass 1,50 et 6,50 % Revenu inférieur à 40 % du Pass 0 %
Revenu compris entre 40 et 60 % du Pass 0 à 4 %
Revenu compris entre 60 et 110 % 4 à 6,5 %
Au delà de 110 % du Pass 6,50 % Au delà de 110 % du Pass 6,5 %


Afin de garantir une équivalence avec les travailleurs indépendants, le décret à venir devrait également abaisser le taux de cotisations des micro-entrepreneurs.

Les dispositions de la loi en faveur du pouvoir d'achat s’appliquent (sous réserve du décret d'application) :

  • au titre des périodes courant à compter du 1er janvier 2022 pour les travailleurs indépendants hors micro-entrepreneurs ;
  • pour les micro-entrepreneurs, aux cotisations dues au titre des périodes courant à compter du 1er octobre 2022.
Sources : Article 3 de la loi du 16 août 2022 portant mesures d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat