Ouvrir une boutique de vêtements de prêt-à-porter

Ce dossier est destiné aux créateurs d’entreprise et aux boutiques existantes, dans le cadre de la crise du Coronavirus. Au sommaire : points clés de la création d’une boutique multimarques de vêtements de prêt-à-porter et pistes de rebond. AVERTISSEMENT: lire la précaution de lecture concernant les contenus de ce dossier Projecteurs rédigé avant ou pendant la crise sanitaire.

01/10/2020

64

 pdf

16,00 €

Un contexte inédit : la crise sanitaire liée au Coronavirus

Le secteur du commerce de prêt-à-porter est en pleine recomposition et la crise du Coronavirus accélère sa mutation, obligeant les acteurs à se poser de nombreuses questions, à réinventer les modèles de vente notamment physiques.

Nul ne sait quel impact aura cette crise sur la santé du secteur de la mode, qui constitue un poids lourd de l’économie française. Le secteur pourrait connaître de nombreuses faillites, notamment chez les commerçants indépendants ou sous enseigne.

Le commerce de vêtements, en difficulté depuis des années, évolue

Depuis le début de la crise financière de 2008, les ventes ont globalement reculé dans les magasins de vêtements. Selon l’Institut français de la mode, la baisse se situe entre 10 % et 15 %, mais il s’agit d’une moyenne et certains s’en sortent mieux que d’autres, voire ont progressé durant la période.

Parallèlement, trois tendances de consommation se sont confirmées dans l’habillement : davantage d’achats de vêtements de meilleure qualité pour les uns, plus d’achats à « petits prix » pour les autres et un plus grand nombre d’achats de seconde main pour beaucoup d’entre eux.

Les facteurs clés de succès de la boutique de prêt-à-porter

Malgré ce contexte morose, la réussite de certaines boutiques indépendantes multimarques atteste de la pertinence de leur démarche. Ainsi, chaque année, bien que la distribution de vêtements constitue en soi un défi, de nombreux créateurs d’entreprise tentent leur chance en ouvrant un point de vente ou en rejoignant un réseau de franchise.

Il s’agit, pour ces porteurs de projet, de présenter une offre pertinente (en lançant au préalable une étude de marché), un rapport qualité-prix irréprochable, de miser sur le conseil mais aussi de réinventer la boutique de mode, de renouveler le concept en fonction de leur personnalité et, notamment, en fonction de la ville où ils souhaitent exercer leur activité.

Sommaire

En bref

Définition de la profession

- Activité

- Aptitudes

- Lexique

Éléments de l’étude de marché

- Le marché (chiffres du secteur de la mode et du luxe, répartition du marché de l’habillement par type de clientèle, situation économique des magasins d’habillement, créations et défaillances d’entreprises)

- Évolution du secteur (avant l’apparition du Coronavirus ; après le Coronavirus : quel impact sur les marques et les boutiques de vêtements ; le e-commerce, moteur des ventes de prêt-à-porter ; les grandes difficultés des commerces de centre-ville)

- Tendances du secteur (responsabilité sociale des entreprises (RSE) ; vers des vêtements plus « durables », vente de vêtements d’occasion ; location de vêtements ; sportswear / activewear)

- L’adaptation des magasins de vêtements (une offre diversifiée, des services innovants, un cadre soigné ; les limites de la diversification ; le rôle des vendeurs)

- Conseils aux créateurs (mettre en place des mesures de sécurité sanitaire dans les points de vente ; évoluer vers un modèle plus digital ; aller à la rencontre des fournisseurs ; les « plus » indispensables de la boutique de prêt-à-porter)

- Clientèle (les dépenses d’habillement en France ; les nouveaux comportements d’achat plus économes ou plus écologiques ; la mode et l’inclusion)

- Concurrence et organisation du marché (les tendances dans les différents circuits de distribution ; les principales entreprises ; les soldes et promotions)

- La communication classique (les éléments de l’identité de votre boutique ; le démarchage commercial)

- La communication digitale (site Internet ; les réseaux sociaux et influenceurs)

Moyens pour démarrer l’activité

- Ressources humaines (les formations et qualifications ; quelques sites Internet d’emplois ; les conventions collectives)

- Locaux

- Fonds de commerce

- Équipement – Investissement de départ (l’équipement d’une boutique ; les nouvelles technologies numériques qui irriguent le commerce de vêtements)

- Fournisseurs (la provenance des vêtements – sourcing ; trouver ses fournisseurs)

- Stocks

Éléments financiers

- Chiffre d’affaires – Facturation

- Charges d’exploitation

- Financement – Aides spécifiques (les aides spécifiques au commerce ; les aides à destination des commerces de centre-ville et de village)

 Règles de la profession

- Réglementation commerciale (la réglementation des soldes et fins de série ; les délais de paiement ; l’ouverture des commerces le dimanche ; les autres réglementations ; le développement durable – écologie)

- Organismes sociaux

- Statut de l’entrepreneur et structure juridique

- Régime fiscal

 Contacts et sources d’information

- Organismes professionnels

- Salons et manifestations

- Revues

- Annuaires

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Ouvrir une boutique de vêtements de prêt-à-porter

Ouvrir une boutique de vêtements de prêt-à-porter

Ce dossier est destiné aux créateurs d’entreprise et aux boutiques existantes, dans le cadre de la crise du Coronavirus. Au sommaire : points clés de la création d’une boutique multimarques de vêtements de prêt-à-porter et pistes de rebond. AVERTISSEMENT: lire la précaution de lecture concernant les contenus de ce dossier Projecteurs rédigé avant ou pendant la crise sanitaire.

Peut également vous intéresser
Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...
3 autres produits dans la même catégorie :