Se lancer dans l'écoconstruction

Et si écoconstruire et rénover avec des matériaux biosourcés devenaient la norme ? Osons réinventer les territoires et l’acte de bâtir. Ce dossier s’adresse aussi bien à ceux qui construisent ou rénovent, et souhaitent rebondir, qu’aux porteurs de projet qui veulent se positionner sur ce segment prometteur.

01/03/2021

58

 pdf

16,00 €

L’engouement pour l’écoconstruction et le biosourcé

L’intérêt grandissant pour les matériaux biosourcés constitue aujourd’hui une voie d’avenir à fort potentiel socioéconomique pour les territoires. Inscrit pleinement dans le mouvement de fond de la transition énergétique, le développement de l’écoconstruction et des matériaux biosourcés permet aux entreprises du bâtiment de conquérir de nouveaux marchés. Une tendance qui devrait perdurer tant les préoccupations climatiques sont prégnantes !

Le bâtiment au cœur des enjeux environnementaux et sociétaux

Le bâtiment, résidentiel ou tertiaire, est le plus gros consommateur d’énergie, tous secteurs économiques confondus. Il représente aussi plus de 40 % de l’empreinte carbone totale de la France, en lien avec le réchauffement climatique. Il est donc nécessaire de reconsidérer la façon de construire les bâtiments et les matériaux utilisés. La Réglementation environnementale RE2020 fixe comme objectif la neutralité carbone aux bâtiments neufs à l’horizon 2050. Mais le plus gros chantier concerne le parc immobilier existant, soit 20 millions de logements à rénover !

Une prise de conscience qui fait évoluer les pratiques

Si l’écoconstruction désigne l’ensemble des moyens techniques qui permettent de rénover, de réhabiliter ou de construire un édifice tout en minimisant son empreinte environnementale, ce pourrait être l’une des réponses prioritaires aux défis écologiques d’aujourd’hui. De fait, la nécessité d’adopter des modes de vie plus « durables » est de plus en plus présente dans les analyses et les décisions. Les usagés, particuliers, entreprises ou collectivités y sont sensibilisés. Ainsi, des bâtiments de grande hauteur font désormais appel aux matériaux biosourcés, au premier rang desquels le bois.

Une sensibilisation accrue et une montée en compétences des acteurs de la construction deviennent alors indispensables.

Sommaire

En bref : nos conseils pour aller à l’essentiel, les chiffres clés.

Activités : Définition de la profession : activité, enjeux, aptitudes, codes APE de la NAF.

Éléments pour l'étude de marché :

  • le marché de l’écoconstruction et du biosourcé/géosourcé, dont le bois, usages et perspective
  • les tendances dans le logement, conjoncture, impact de la crise sanitaire, des nouvelles mesures et orientations
  • la clientèle, la concurrence et l’organisation du marché
  • les conseils, les formations et la communication

Moyens pour démarrer : ressources humaines, emplois dans le domaine du bois, emplois dans le domaine de la chimie verte, recrutement

Éléments financiers : CA, croissance, financements et aides

Réglementations : contexte, règles et usages de la construction bois ou avec des matériaux biosourcés/géosourcés, démarche qualité, normes et labels

Contacts et sources d’informations : organismes utiles, nationaux ou régionaux, salons professionnels et manifestations, ouvrages et rapports d’étude, vidéos et moocs, revues et sites Internet.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Se lancer dans l'écoconstruction

Se lancer dans l'écoconstruction

Et si écoconstruire et rénover avec des matériaux biosourcés devenaient la norme ? Osons réinventer les territoires et l’acte de bâtir. Ce dossier s’adresse aussi bien à ceux qui construisent ou rénovent, et souhaitent rebondir, qu’aux porteurs de projet qui veulent se positionner sur ce segment prometteur.

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...
3 autres produits dans la même catégorie :