• Neuf
Cordonnerie multiservice (Extrait pdf)
  • Cordonnerie multiservice (Extrait pdf)
  • Cordonnerie multiservice (Extrait pdf)

Cordonnerie multiservice

Mai 2024

16,00 €
 

Aujourd’hui multiservice, le cordonnier pourrait voir son cœur de métier, la réparation de chaussures, retrouver ses lettres de noblesse dans un contexte de préoccupation environnementale, et grâce à la mise en place du Bonus réparation sur le textile et les chaussures.

Ce dossier Projecteurs vous apporte les informations essentielles pour vous lancer dans le secteur de la cordonnerie.

Quantité

Version numérique uniquement : un lien
pour télécharger le PDF sera envoyé par
courriel après confirmation du paiement.

En bref

Au même titre que la boulangerie ou la boucherie, la cordonnerie multiservice fait partie de ces métiers de l’artisanat que tout le monde a en tête lorsqu’il s’agit de citer un commerce de proximité, en centre-ville ou en centre-bourg. Le cordonnier exerce aussi dans les centres commerciaux et ses prestations dépassent largement l’entretien et la réparation des chaussures. Les préoccupations environnementales et le Bonus réparation sur le textile et les chaussures pourraient faire renaître l’envie de créer une entreprise autour de ce métier.

Dans les années 50-60, le nombre de cordonniers avoisinait les 45 000 en France ; ils étaient aussi populaires que les métiers de bouche. Mais avec l’avènement de la consommation de masse et des chaussures et sacs à bas prix qui ne sont plus réparés, le métier a perdu de son intérêt pour le consommateur : ils ne sont plus que 3 500 sur le territoire. Dans ce contexte, la cordonnerie a dû proposer de nouveaux services pour perdurer : reproduction de clés, vente d’articles en cuir, gravure, etc.

Aujourd’hui multiservice, le cordonnier pourrait bien voir son cœur de métier retrouver ses lettres de noblesse. En effet, si l’heure reste à la surconsommation de produits bon marché, la prise de conscience écologique, mais surtout les difficultés économiques rencontrées post-crise sanitaire par une part croissante des consommateurs pourraient rendre à nouveau intéressante la réparation de chaussures, de sacs, de ceintures… Le Bonus réparation sur le textile et les chaussures est, en tout cas, mis en place pour répondre à ce type de clientèle et inciter les autres à faire réparer ou entretenir leurs chaussures.

La nouvelle donne écologique et économique invite les consommateurs à modifier leur regard sur les nombreux biens qui les entourent, les chaussures qui débordent des placards par exemple. Elle implique un changement d’habitudes, opéré par certains consommateurs pendant les confinements liés à la Covid-19 notamment, et invite à prolonger la durée de vie des objets. Dans ce contexte, les ateliers de cordonnerie multiservice font plus que réparer les chaussures, ils permettent de limiter l’impact de la production de chaussures sur l’environnement et les ressources naturelles. À leur façon, ils servent l’avenir.

Ce regain d’intérêt des consommateurs pour la réparation se double d’un nouvel attrait, bien qu’encore timide, des porteurs de projet pour la cordonnerie : les créations d’entreprises ont retrouvé en 2023 leur niveau d’avant la crise sanitaire tandis que la presse relaie régulièrement dans ses colonnes des exemples de reconversion professionnelle et de nouvelles tendances comme les cordonneries spécialisées dans la réparation de sneakers

Sommaire

Définition de la profession : périmètre de l'activité et codes APE, compétences et qualités requises, lexique. 

Éléments de l'étude de marché du secteur de la petite enfance :

      état des lieux du secteur et chiffres clés (nombre d'entreprises, chiffre d'affaires, etc.) ;

      évolution du secteur (production industrielle de chaussures et gaspillage, réglementation française qui favorise le recyclage et la réparation, essor de la seconde main, etc.) et grandes tendances (atouts et valorisation de la réparation, mode des sneakers et cordonniers spécialisés, nouveau Bonus réparation sur le textile et les chaussures, etc.) ;

      clientèle (profil des particuliers, professionnels et B2B) et concurrence ;

      conseils en communication. 

Moyens pour démarrer l'activité : ressources humaines et profil des salariés, formations et convention collective applicable, locaux, fonds de commerce et reprise, équipement et investissement de départ, matières premières et fournisseurs. 

Éléments financiers : facturation, charges d'exploitation (ratios de gestion et besoin en fonds de roulement), financements et aides spécifiques (aides aux commerces, subvention et financement participatif).

Règles de la profession : règles relatives au commerce et à la mise en vente de produits destinés au grand public, régime fiscal et TVA, statut de l'entrepreneur et structure juridique, développement durable (labellisation Refashion et Bonus réparation, dispositif Répar'acteurs des Chambres de métiers de de l'artisanat avec le soutien de l'Ademe). 

Contacts et sources d’information : organismes utiles, ouvrages, rapports et études, podcasts et webinaires, salons et événements, revues et annuaires.

Fiche technique

Date de mise à jour
Mai 2024
Pages
48
Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.