Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Pour Ayla et Solveig "La nuit des temps" ce n'est plus de la science-fiction mais le nom de leur librairie !

Novembre 2017

Vous étiez toutes deux libraires diplômées. Quel a été le déclic pour vous lancer ?

Solveig avait toujours eu l'envie d'ouvrir sa propre librairie, quant à moi l'idée commençait à me trotter dans la tête. Nous en parlions, en se disant « Quand on sera plus grandes... ». Et puis, nous nous sommes retrouvées au chômage en même temps et nous nous sommes dit qu'il était peut-être l'heure de tenter quelque chose. C'est donc ce que nous avons fait et nous avons commencé à travailler sur le projet en février 2016. Nous avons alors réalisé une étude de marché qui nous a confirmé qu'une place était à prendre à Rennes pour une librairie à taille humaine.

De nombreux fonds de commerce de librairies sont à reprendre. Avez-vous envisagé la reprise ?

Oui, il y a effectivement quelques fonds de commerce de librairie à reprendre mais nous ne l'avons jamais envisagé. L'investissement de départ est beaucoup plus important que pour une création et nous souhaitions pouvoir choisir le lieu d'implantation et l'identité de notre librairie.

Votre librairie a ouvert il y a moins d'un mois, quelles sont vos premières impressions ?

Nous sommes très contentes de ce premier mois ! L'accueil des Rennais a été très chaleureux et très enthousiaste, nous espérons que les prochains mois vont rester sur cette tendance.

Vous avez fait le choix d'ouvrir une librairie généraliste. Avez-vous pensé à vous spécialiser dans un ou des domaines pour vous démarquer?

Nous avons fait le choix d'une librairie généraliste parce que nous voulions continuer à « toucher à tout ». Une spécialisation nous aurait privées de certaines lectures. De plus, Rennes a beaucoup de librairies spécialisées (Bretagne, jeunesse, BD, manga, voyage, etc.). Ce qu'il manquait, c'était une librairie généraliste, ça tombait bien, c'était ce que nous voulions faire ! Par ailleurs, en plus de la sphère généraliste, nous avons développé notre rayon "sciences humaines" et surtout les rayons "féminisme" et "environnement", thèmes peu présents dans les librairies de Rennes, pourtant ville militante.

Quelles ont été les compétences nécessaires pour mener à bien votre projet ?

Beaucoup de détermination, un bon réseau, une communication développée et de l'endurance.

ous avez utilisé les réseaux sociaux assez tôt dans votre projet, pourquoi ?

Oui, nous avons ouvert la page Facebook plus d'un an avant l'ouverture. Il fallait que les gens puissent connaître le projet, qu'ils nous identifient et nous reconnaissent. Nous sommes aussi sur Twitter et Instagram. Les réseaux sociaux sont un moyen très efficace de communiquer qu'il ne faut surtout pas négliger. Plus tard, nous aurons certainement un site internet. Notre graphiste, Sophie Barel, a fait un travail formidable pour créer notre identité visuelle, nous sommes très contentes du résultat.

Quelles difficultés avez-vous rencontré ou rencontrez-vous?

Notre âge a été un frein pour certaines banques. En tant que femme et entrepreneure, il est parfois difficile d'être prise au sérieux. En outre, nous avons mis plus de sept mois à trouver un local car Rennes est une ville avec un taux de vacance des locaux très faible.

Avez-vous été accompagnées par une structure d'accompagnement à la création d'entreprise ?

Oui, nous avons été suivies par la BGE et la CCI, ce qui nous a beaucoup aidées pour démarrer le montage du projet. Par quoi on commence, comment on fait, etc. Ce fut essentiel.

Quels conseils donneriez-vous à ceux ou celles qui, comme vous, souhaitent créer une librairie ?

Il est nécessaire, pour qu'une librairie puisse voir le jour dans les meilleures conditions, de très bien connaître le monde de la librairie et de l'édition. Il est impératif de s'investir personnellement, de se faire connaître et de savoir mettre en avant son projet. Il faut également être bien entouré et être capable de se remettre en question.  

 Propos recueillis par Caroline Gilabert en octobre 2017

Si vous avez un projet de création ou de reprise d'une librairie, vous pouvez vous procurer le dossier Projecteurs de l'AFE "Ouvrir une libraire"  ici

Pour en savoir plus sur la librairie La Nuit des temps, consultez leur page Facebook