Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Comment évaluer la santé de mon entreprise ?

Une entreprise en bonne santé n’est pas seulement une entreprise qui présente de bons résultats financiers et comptables. Ses performances doivent s’inscrire dans la durée.

C’est pourquoi, avant d’envisager tout développement, vous devez sonder la santé de votre entreprise.
Pour cela, il vous faudra vous familiariser avec des indicateurs essentiels pour avoir une vision la plus claire possible.
 

Quels indicateurs choisir pour évaluer la santé d’une entreprise ?

  • Les indicateurs classiques (comptables et financiers)
  • Les indicateurs de l’environnement interne

Voici quelques indicateurs comptables et financiers

  • La croissance du chiffre d’affaires (CA HT de l’année N / CA HT de l’année N-1)

Cet indicateur mesure l’évolution de l’activité, et vous permet de voir si vous avez conquis de nouveaux marchés. La comparaison avec la moyenne du CA moyen de votre secteur d’activité est également pertinente.
Cependant, pour déterminer si la gestion de votre entreprise est saine, cet indicateur seul ne suffit pas.

  • La croissance des bénéfices

Plus pertinent que le précédent, cet indicateur montre que l’entreprise gagne de l’argent et que votre gestion est saine.

  • La rentabilité (résultat d’exploitation / CA)

Ce ratio reflète votre efficacité commerciale dans la vente de vos biens et/ou services. C’est un facteur majeur de la santé de votre entreprise.

  • La solvabilité globale de l’entreprise (capitaux propres / endettement global)

Elle reflète votre aptitude à rembourser vos dettes. Plus cet indicateur est fort, plus la solvabilité financière de votre entreprise est importante.

  • La solidité financière (capitaux propres / immobilisations nettes)

Ce rapport vous permet de mesurer la solidité financière de votre entreprise, et signifie que les capitaux propres (ressources longues) suffisent pour couvrir les immobilisations (emplois longs) ou pas.

  • La capacité de remboursement de la dette (capitaux propres / dettes à moyen et long terme)

Elle reflète l’autonomie financière de votre société. Si le taux est inférieur à 1, votre banque considérera que votre capacité d’endettement est saturée, donc difficile de vous octroyer de nouveaux crédits.

  • La solvabilité à court terme (actif circulant / dettes à court terme)

Cela vous permet de voir si vous faites face à une crise de trésorerie et si vous honorez vos engagements à courte échéance.

  • La capacité d’autofinancement (produits encaissables – charges décaissables)

Elle désigne l’ensemble des ressources internes générées par l’entreprise par votre activité, et qui permettent d’assurer votre financement.

  • Un fonds de roulement suffisant

Le fonds de roulement vous permet de gérer les décalages entre les encaissements et les décaissements, sans avoir recours à la dette. C’est un bon indicateur de la santé de votre entreprise.
 

Evaluez l’environnement interne de votre entreprise

Prenez la température du climat social. Vos collaborateurs, principales richesses de votre activité, sont d’excellents témoins de l’esprit général qui règne dans votre entreprise.
Certains signes ne trompent pas comme la surcharge de travail, la perte de confiance généralisée, le dérapage systématique des plannings, le manque de dialogue, l’évolution alarmante du turnover, etc.
Mais ils sont aussi la traduction de la remontée d’informations, de votre prospérité, et le bien-être au travail. Voici quelques questions qui pourront vous aider :

  • Le travail est-il mené de façon individualiste et/ou en équipe ?
  • Y-a-t-il une mésentente entre associés, un problème de gestion de personnel ou de recrutement ?
  • Vos collaborateurs adhèrent-ils au projet ?
  • Ont-ils le sentiment que leur avis compte ?

La bonne santé financière et environnementale de votre entreprise vous aidera à avoir la confiance de vos créanciers et investisseurs. Tous ces indicateurs vous aideront à prendre les meilleures décisions pour la croissance de votre entreprise. 

février 2019