Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Comment réaliser le diagnostic de l'entreprise ?

C’est la première étape de la transmission. Entourez-vous de spécialistes pour réaliser un véritable bilan de santé de votre société. Quelles sont les forces et les faiblesses de votre entreprise ? L’analyse des résultats du diagnostic vous aidera à convaincre les repreneurs que le prix que vous leur proposez est réaliste et que le rachat de votre entreprise est une bonne affaire.

Vos experts ont besoin d’un maximum d'informations pour effectuer le diagnostic. Vous devez donc préparer des dizaines de documents juridiques, comptables et financiers. Vous êtes certainement le mieux placé pour effectuer une partie de l’état des lieux, c’est-à-dire caractériser votre entreprise, son activité, ses clients, sa stratégie et ses moyens. Faites-vous toutefois accompagner par des experts habitués à évaluer les entreprises pour formaliser l’ensemble des 6 diagnostics.

Le notaire et/ou l'avocat analyseront la dimension juridique de votre entreprise (statuts, contrats, risques, assurances, litiges en cours, vie sociale, etc.). Quant à l'expert-comptable il diagnostiquera les points forts et les faiblesses de l'entreprise, valorisera au mieux tous les actifs, exploités ou non, mettra en relief les éléments comptables significatifs (coûts ou recettes non récurrents, changements de périmètre, fusion, cession partielle d'activité en cours d'exercice).

Valorisez la bonne santé de votre entreprise !

Une fois l’analyse du diagnostic effectuée, vous pourrez donc : 

  • savoir si vous souhaitez transmettre votre entreprise et quelles sont vos motivations profondes,
  • choisir quel outil vous souhaitez transmettre (en établissant notamment une liste des équipements et du stock à reprendre),
  • mener les actions pour améliorer le degré de transmissibilité de votre entreprise, et notamment recueillir l'adhésion du personnel, développer l'activité et/ou en réduire les risques (votre plan de transmission),
  • réaliser l’évaluation de votre entreprise et calculer la capacité bénéficiaire de votre entreprise nécessaire pour couvrir le besoin de salaire du repreneur, les remboursements de l'emprunt d'acquisition, en tenant compte des moyens financiers dont l'activité elle-même sera consommatrice : investissements, BFR, ...
  • vous mettre à la place du candidat à la reprise lors de sa prise de connaissance de l'entreprise 
  • développer votre argumentaire lors des premières négociations et répondre aux multiples questions des repreneurs
  • rassembler l'ensemble des informations qui seront nécessaires au futur repreneur pour qu'il puisse nourrir sa réflexion et prendre sa décision, 
  • organiser le montage juridique et financier

Grâce au diagnostic, vous êtes en mesure d’approcher une première valeur de votre entreprise. Vous pouvez aussi démontrer à votre repreneur qu'il peut bâtir un business plan réaliste, viable et présentable à un organisme financier au prix que vous souhaitez.

Revenir à l'étape