Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Le plan de financement initial d'un projet de création d'entreprise

Pourquoi faire un plan de financement initial ?

Le plan de financement initial permet de vérifier que vous disposerez bien des capitaux nécessaires pour financer les grandes masses de dépenses nécessaires au lancement de votre entreprise.

C'est un des tableaux financiers qui composent le business-plan.
Il se situe au jour "zéro", c'est à dire avant le démarrage effectif de l'activité, et présente :

L'ensemble des besoins nécessaires au démarrage :

- Les investissements (frais d'établissements, droit au bail, matériel, etc.).

- Le besoin en fonds de roulement (BFR) : décalage de trésorerie prévisible entre les dépenses et les encaissements.

Le BFR apparaît après le début de l'activité, mais vous devez prévoir les modalités de son financement dès le premier jour.

- La trésorerie pour parer aux imprévus et couvrir certaines dépenses (loyer, primes d'assurances, etc.) et avances d'argent à réaliser (TVA sur les investissements par exemple).

Les modalités de leur financement :

- Les fonds propres, c'est à dire les sommes que vous et vos associés (en cas de société) apportez à l'entreprise.

- Les fonds empruntés. 

Comment se présente-t-il ?

Plan de financement initial

Besoins
Enveloppe de besoins nécessaires au démarrage
Ressources
Modalités de financement de ces besoins

Investissements (HT)

- Frais d'établissement
- Brevets et licences
- Droit au bail
- Cautions
- Droit d'entrée (en cas de franchise par exemple)
- Immeubles
- Aménagement des locaux
- Matériels de production
- Mobilier et équipements d'une valeur > 500 euros HT
- Véhicules
- …

Besoin en fonds de roulement (BFR)

Trésorerie

Fonds propres (ou "capitaux propres")

- Apports personnels ("en compte exploitant" pour les entrepreprises individuelles et "en capital" pour les sociétés)
- Apports réalisés par des investisseurs (love-money, crowdfunding, business-angels...)
- Comptes-courants d'associés bloqués (en cas de société)
- Prêts d'honneur
- Subventions et primes

Fonds empruntés (ou "capitaux empruntés)

- Crédits bancaires
- Micro-crédit
- Comptes-courants d'associés non bloqués (en cas de société)

Télécharger un modèle de plan de financement initial en format Excel

Les règles de prudence à respecter

Les besoins ainsi définis doivent être totalement couverts par des ressources durables. Les deux colonnes du plan de financement initial doivent donc avoir le même total.

Si la somme de vos apports, éventuellement majorée d'une prime ou d'une subvention, reste inférieure au total de vos besoins permanents, il faudra combler cette différence par un financement extérieurs.

Recherchez un équilibre entre les fonds propres et les fonds empruntés. Les banques sont en effet réticentes à accorder des prêts à long et moyen terme pour un montant supérieur aux fonds propres et aux garanties que vous pouvez apporter.

N'hésitez pas à redimentionner ou à différer votre projet si la charge de l'emprunt est excessive au vu des capacités de remboursement de votre future entreprise.

Et surtout, faites-vous accompagner dans la construction de votre projet. Les réseaux d'accompagnement et les experts-comptables auront, vis-à-vis de votre projet, un regard extérieur et donc neutre qui vous sera très utile.  Ils pourront, par ailleurs, vous aider à bâtir un prévisionnel financier réaliste. C'est une des conditions de réussite d'un projet d'entreprise.
Identifier les réseaux susceptibles de vous aider

mars 2016
Publicité