Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Réaliser une vidéo impactante pour votre campagne de crowdfunding 

Réaliser une vidéo lors du lancement de votre campagne de financement participatif augmente les chances de réussite de votre projet. Cette dernière est un outil marketing puissant qui permet de motiver et rallier les internautes à votre cause. Retrouvez nos conseils pour concevoir votre vidéo pour votre campagne de crowdfunding.

Pourquoi réaliser une vidéo pour votre campagne ? 

Depuis ces dernières années, la vidéo est devenue le média de prédilection : YouTube est le réseau social derrière Facebook et deuxième moteur de recherche juste après Google, et comptabilise plus de 2,2 milliards d’utilisateurs actifs par mois en 2021. En effet, le format vidéo est le contenu préféré des Français avec 86.9 % (source Hubspot) : les internautes préfèrent regarder une vidéo plutôt que de lire un long descriptif.

Aujourd’hui une campagne de crowdfunding est très souvent accompagnée d’une vidéo pour capter rapidement l’attention de votre cible. La vidéo est généralement courte (2 à 3 minutes), regardée quasiment jusqu'à la fin, et transférable facilement auprès de leurs réseaux. C’est une aide à la décision de vos clients dans l’acte d’achat par votre authenticité et l’émotion que vous pouvez mettre en avant.

Les avantages de la vidéo 

Les avantages sont multiples pour votre campagne comme : 

  • Mettre un visage sur votre projet, 
  • Renforcer la confiance de votre audience, 
  • Interpeller et capter l’attention des internautes rapidement, 
  • Contribuer à la construction de votre communauté.
La vidéo permet de vous voir et de vous entendre, soyez authentique,empathique et dynamique.

Par quoi commencer avant de réaliser votre vidéo ? 

1. Bien connaître votre cible clientèle 

Tout d’abord, vous devrez lister tous les bénéfices recherchés par vos clients (une qualité attendue, une fonctionnalité phare, une économie en temps, argent, effort…), et les problèmes qu’ils rencontrent (préoccupations, inquiétudes, difficultés, les solutions qu’ils utilisent déjà), et enfin votre valeur ajoutée vis-à-vis de vos concurrents. Qu’apportez-vous de plus pour votre cible clientèle ?  

Le fait de bien connaître votre cible vous permettra d’amorcer le script avec un angle précis, en lien avec un besoin exprimé, ou une frustration vécue, etc. 

2. Préparez un script béton 

Structurer une vidéo est essentiel avant de commencer à filmer. Une fois que vous avez déterminé votre cible, vous allez concevoir votre script en structurant votre storyboard : 

  • Qui vous êtes (on aime savoir qui est derrière le projet). 
  • Ce que vous proposez. 
  • Expliquez en quoi votre projet est important. 
  • Quelle(s) solution(s) apportez-vous au(x) problème(s) spécifique(s) ? 
  • Pourquoi les gens doivent y adhérer ? 
Ne soyez pas trop "commercial" mais enclenchez plutôt un début de conversation afin de les embarquer dans votre aventure !
- Dans un projet de crowdfunding, la personnalité de la vidéo est aussi importante que la qualité du projet.  
- Les 30 premières secondes doivent être percutantes pour que les gens investissent sur vous.
- Soyez vous-même, rajoutez une touche d’humour, et soyez clair et concis. 

N’hésitez pas à inclure dans votre vidéo d’autres éléments visuels comme des images, des plans, des schémas, des animations, des mots-clés, des photos… pour que les internautes puissent se projeter. Vous pouvez aussi commencer une vidéo par la problématique client. 

L’objectif final de votre vidéo est de vendre votre produit, inciter les personnes à passer à l’acte d’achat.  

Placez donc un "call to action" en fin de vidéo avec une phrase claire, courte et percutante. 

3. Faites une mise au point matériel 

Inutile de vous acheter une caméra ou un appareil photo, car la plupart des smartphones pourront déjà faire l’affaire. En revanche, vous pouvez vous équiper : 

  • d’un trépied ou d’une pieuvre pour une stabilité d’image, 
  • d’une paire d’écouteurs équipés d’un micro ou d’un micro-cravate pour un son sans grésillements et plus professionnel, 
  • d’une source de lumière (se placer près d'une fenêtre par exemple) pour un éclairage suffisant, 
  • d’une webcam (de qualité) si vous la préférez au smartphone,
  • d’un logiciel de montage (par exemple : OpenshotQuik, Videoleap, iMovie sur Mac, etc.). 
Le son est aussi important que l’image. Si le son de la vidéo est de mauvaise qualité, elle ne sera pas regardée jusqu’au bout. Veillez à la bonne qualité de votre micro.

Quelques conseils pour enregistrer votre vidéo pour votre campagne de financement participatif 

1. Filmez en horizontal 

Le format paysage est vivement recommandé pour un film diffusé sur les réseaux sociaux, notamment sur YouTube, et il s’intègre parfaitement sur les plateformes de crowdfunding.  

2. Stabilisez le smartphone 

Le trépied est indispensable car même immobile il est quasiment impossible d’avoir une stabilité parfaite. Ou alors privilégiez un support stable comme un meuble ou le rebord d’une fenêtre par exemple. 

3. Soignez votre arrière-plan 

L’arrière-plan contribue à définir le cadre et l’ambiance de la vidéo. Pensez à rajouter des éléments de décoration en lien avec ce que vous proposez en termes de produit ou service, sans voler la vedette à votre produit/service. Bien entendu, évitez les lieux désordonné et obscur car l’image doit être belle. 

4. Occupez l’espace 

Ne soyez pas au centre de la caméra mais laissez suffisamment de place à votre produit et les éléments de décoration qui créeront une ambiance Vous pouvez placer la caméra entre 2,50 et 3 mètres de l’objectif. 

5. Choisissez bien le lieu de tournage 

Que ce soit à l’intérieur comme à l’extérieur, privilégiez les endroits calmes pour enregistrer afin d’éviter les bruits parasites (véhicules, sorties d’écoles, météo peu clémente, etc.). Il est recommandé de filmer dans un petit espace, notamment si vous n’avez pas l’habitude. 

6. Assurez-vous d’avoir suffisamment de luminosité 

Pour ne pas enregistrer à contre jour, celui qui filme doit se placer derrière à la source de lumière. Quelques recommandations si : 

  • vous filmez la nuit, assurez-vous d’avoir des lampes qui éclairent suffisamment ; 
  • vous tournez à l’extérieur, essayez de prendre tous les plans le même jour. Il n’est pas garanti d’avoir la même luminosité lors d’une prochaine tentative d’enregistrement. 

7. Soyez concentré pendant toute la séance 

Les smartphones/téléphones de toutes personnes présentes lors de l’enregistrement doivent être en mode avion ou éteints afin de ne pas être dérangé par les sonneries et les notifications. Restez focus sur l’objectif et évitez toute source de distraction : filmez tout ce qui a été prévu dans le temps imparti.  

8. Vérifiez que tous les appareils soient opérationnels 

Lorsque vous avez décidé d’enregistrer, les batteries de tous les appareils (smartphone, micro par exemple) ainsi que les espaces de stockage doivent être contrôlés au préalable (disque dur, micro-sd, etc.). Un manque de batterie ou d’espace de stockage vous forcerait à interrompre l’enregistrement… 

N’ayez pas peur de faire des erreurs et pensez à articuler chaque mot. Faites des essais et quand vous vous sentez prêt, enregistrez-vous !

Il est possible de réaliser plusieurs fois les mêmes prises sous différents angles afin de trouver celui qui mettra le mieux en valeur votre produit.

Si vous êtes timide ou que la prise de parole n’est pas votre truc, mettez en avant vos visuels, prototypes, descriptifs, etc. 

Suivez les recommandations post-vidéo  

  • Faites une sauvegarde de vos vidéos sur un espace de stockage, un serveur, ou un cloud, pour ne pas perdre votre travail. 
  • N’oubliez pas d’intégrer des sous-titres à la vidéo afin de vous adresser à un public plus large. Votre vidéo peut être consultée dans des lieux publics, transports en commun, etc. 
  • Insérez des visuels, animations, schémas… identifiés lors de la préparation du script, pour appuyer les bénéfices et caractéristiques du produit. 
  • Rajoutez une musique de fond en adéquation avec l’Adn de l’entreprise. Cela permettra de combler les moments de silence et dynamiser davantage la vidéo. Il existe des musiques libres de droit (par exemple : bibliothèque audio de YouTubeIncompetech, etc.).
Sous-traiter ou faire soi-même ?
Si vous manquez de temps et que vous avez un peu de budget, il est possible de sous-traiter la vidéo à un professionnel. Demandez-leur un devis. 
mars 2022
Publicité