Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Comment naît et se développe une entreprise ? L’histoire d’Ambler - Episode 3

Novembre 2019

Episode 3 : Devenir un incontournable

Episode 3 : Devenir un incontournable

Le goût du challenge 

« L’objectif est de faire d’Ambler un champion national », explique Thomas Bournac. En moins de deux ans, l’entreprise est déjà le 2ème acteur principal sur son marché et ne compte pas s’arrêter là. « Ambler va dans le sens de la réforme du 1er octobre 2018 et vise à réduire la dette de la Sécu. Nous avons donc cherché à prendre contact avec le Ministère de la Santé ». Un mois après leur requête, ils reçoivent une réponse positive pour un entretien. « C’était un échange très constructif. C’est fou de voir qu’en tant qu’entrepreneur on peut faire bouger les lois dans le bon sens. »

La France compte environ 3 000 structures hospitalières, privées et publiques confondues. D’ici à la fin de l’année, Ambler souhaite collaborer avec cent établissements hospitaliers. En 2021, elle aimerait travailler avec 600 hôpitaux. « Pour l’instant on est très content de nos objectifs mais on veut aller encore plus loin. On souhaite atteindre le même statut que Doctolib ». 

1,5 million d’euros récolté pour se développer

Pour atteindre ses objectifs, et même aller plus loin, Ambler a su convaincre les investisseurs. En février 2019, l’entreprise a levé 1,5 million d’euros auprès de Partech, Idinvest Partners, Kima Ventures mais aussi Bpifrance, à hauteur de 300 000 euros. Avec ces fonds, l’entreprise a pu recruter des ingénieurs pour développer sa plateforme technologique ainsi qu’une équipe opérationnelle pour développer son réseau sur le terrain. Mais le co-fondateur l’admet « Notre entreprise évolue très vite. Nous songeons déjà à un nouveau plan de financements. »

Entreprendre comme des sportifs

« Mon plaisir en tant qu’entrepreneur, c’est la compétition » explique Thomas Bournac, joueur de rugby. Ce sportif n’hésite pas à comparer ses deux passions. « Comme sur le terrain, il faut gagner le match… ou plutôt le marché ». Il l’admet, être au cœur d’un projet lui permet de voir son travail comme un jeu. « Il y a moins de pression. Si on rate quelque chose, ce n’est pas grave. Ce n’est qu’un échec sur lequel on s’appuie pour rebondir ». Et comme un sportif, Thomas Bournac ne se fixe aucune limite « A titre personnel mon seul objectif à moyen terme c’est de lancer Ambler à l’international. Mais avant, il faut d’abord s’imposer comme le champion national ».
 

 

Propos recueillis par Simon Tachdjian en octobre 2019
 

Episode 1 : Saisir l'opportunité d'entreprendre

Episode 2 : Se lancer pour mieux anticiper