Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

5 conseils pour réussir le business plan de reprise d'entreprise

Vous maîtrisez la structure du business plan de reprise d'entreprise mais peinez tout de même à trouver quelques bonnes idées pour vous lancer ? Suivez ces conseils pour apprendre à rédiger un dossier solide et convaincant et mettre toutes les chances de votre côté.

Tout d'abord

Si vous n’avez pas encore une idée du contenu d’un business plan et de sa structure, consultez l’article "Que faut-il mettre dans mon business plan ?".

Conseil 1 : un dossier soigné

La première impression étant la bonne pour susciter un intérêt favorable chez le lecteur, ce document doit avoir une présentation impeccable.
Misez sur une bonne lisibilité (choix judicieux des caractères d'impression et des symboles, de la mise en page...) avec une pagination correcte et un sommaire.
 

Conseil 3 : un dossier clair et bien structuré

Il doit être rédigé dans un style simple et facilement compréhensible, en évitant tout jargon : il faut toujours se mettre à la place du lecteur non initié.

Faites attention à l’ordonnancer de façon logique avec une décomposition en parties et sous-parties. Les titres donnés aux chapitres doivent aider le lecteur dans l'appréhension de l'ensemble du sujet.

Conseil 2 : un dossier concis mais complet

Il n'y a pas véritablement de règles en la matière. En moyenne, un dossier comporte une dizaine à une trentaine de pages, hors annexes. Pour ne pas alourdir inutilement le dossier, il est plus judicieux de réunir toutes les pièces justificatives dans un dossier bis.

Il faut avant tout penser au lecteur : ce sera le plus souvent une personne occupée et très sollicitée. Le meilleur service que l'on peut lui rendre c'est de lui faciliter le travail, en lui confiant un document suffisamment synthétique. Il faut donc aller à l'essentiel.

Veillez cependant à ne rien oublier de ce qui permet de juger de la faisabilité et de la viabilité du projet. Tous ses aspects du projet doivent donc être traités, sans exception.

Conseil 4 : un dossier précis

Pour être crédible, il ne faut affirmer que des choses vérifiables. Vous devez donc être attentif à citer vos sources d'informations : références d'ouvrages ou d'études, coupures de presse, identité de l'expert dont on rapporte les propos, etc.

Pensez également à faire figurer dans le dossier d'annexes, un maximum de justificatifs (copies d'articles, comptes rendus de conversations ou d'entretiens téléphoniques, ou mieux encore : lettre que l'on a demandée et su obtenir de l'expert pour qu'il confirme ses dires, etc.).

Conseil 5 : un dossier vendeur

Il s'agit de rester dans une teneur crédible, mais le dossier doit mettre en valeur les points forts du projet.

Ainsi les arguments développés, mis en caractères gras ou soulignés au moment où ils sont énoncés, seront repris en synthèse de chaque chapitre ou partie du dossier les concernant, de façon à influencer le lecteur et l'aider à structurer favorablement sa perception du projet.

En suivant ces conseils, vous mettez toutes les chances de votre côté pour convaincre vos interlocuteurs.

Bonne rédaction !

janvier 2019