Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Bien choisir ses associés lorsqu’on crée une entreprise

La mésentente de l’équipe dirigeante est souvent la cause d’échec d’un projet de création d’entreprise. Voici nos conseils pour composer votre équipe et éviter les erreurs les plus courantes.

Pour commencer

Bientôt vous volerez vers la réussite grâce à la puissance d’une équipe soudée et aux compétences complémentaires. Mais une association mal préparée peut vite devenir compliquée : 

  • Choisissez un leader dans l’équipe pour décider. Si tous les associés ne sont pas d’accord, il pourra ainsi trancher.
  • Le risque de conflit entre cofondateurs existe au même titre que le risque "client" ou le risque "produit" ! Alors, autant l’anticiper avant de l’inscrire dans le marbre des statuts.
  • Vous pouvez être confronté à un manque d’implication d’un associé qui n’aurait pas la même vision que vous du devenir de l’entreprise.
  • Il peut être difficile de sortir d’une société, d’un point de vue juridique.

Une équipe créative, efficace et qui rassure !

Avoir des compétences complémentaires assure le développement de l’entreprise et crée une vraie dynamique dans une équipe. 

  • Chaque associé peut ainsi se concentrer sur ses propres compétences.
  • Les décisions stratégiques se prennent à plusieurs : investissement, recrutement, réponse à un appel d’offre…C’est rassurant !
  • On affronte les risques et les coups durs ensemble et on les résout ensemble.
  • A plusieurs, on a une puissance de travail démultipliée.
  • L’esprit d’équipe fait la différence devant des partenaires, des financeurs ou devant un jury de concours.

Convaincu, mais vous n’avez pas encore trouvé l’associé idéal ? Fréquentez les réseaux et clubs d’entrepreneurs, les associations d’élèves ou encore les sites spécialisés

5 conseils pour bien s’entendre entre associés

  1. Posez-vous les bonnes questions. Par exemple, êtes-vous réellement prêt à partager le pouvoir, les responsabilités et les bénéfices de l’entreprise avec vos associés ? Ou encore, Quel est le degré d’engagement personnel que vous être prêts, vous et vos associés, à y consacrer en termes de temps et d’argent ?
  2. Définissez clairement vos rôles et vos champs de responsabilités.
  3. Si vous êtes 2 associés, évitez le 50/50 !
  4. Anticipez les problèmes et la sortie d’un ou plusieurs associés.
  5. Communiquez en permanence sur vos envies et vos attentes.

Famille : je t’aime moi non plus !

Entreprendre en famille présente de nombreux avantages : soutien mutuel fort, confiance totale, abnégation de chacun, énergie qui en résulte... Mais des dangers très spécifiques vous guettent : 

  • Risque de désillusions personnelles et professionnelles surtout lorsqu’il s’agit d’un projet "par défaut", sans réelle volonté de travailler ensemble au départ ; s'il s'agit par exemple du seul moyen de retrouver du travail pour certains membres de la famille. 
  • Risque d’humiliation lorsqu’un membre de la famille domine l'autre ou les autres, que l’un est sous les ordres de l’autre. Attention notamment aux projets portés par des couples qui ne se trouvent pas sur un pied d'égalité, par exemple lorsque l'un est le subordonné de l'autre ou "dans l'ombre de l'autre". 

Par conséquent, n’hésitez pas à signer un pacte d’associés qui aura l’avantage de clarifier toutes les éventuelles zones d’ombre entre vous et vos partenaires business.