Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Les clubs de créateurs, repreneurs et entrepreneurs

C’est bien connu, "l’union fait la force" et rejoindre un club de créateurs ou de repreneurs lorsque l’on construit un projet présente de nombreux avantages. Cela permet de nouer des liens, de profiter de l’expérience des autres, de partager son enthousiasme ou encore ses "coups de blues"…

Pourquoi rejoindre un club de créateurs ou de repreneurs ?

Pour ne pas faire cavalier seul ! Il est important pour vous, qui vous lancez dans un projet d’entreprise, de ne pas rester isolé.
Rencontrer de façon régulière des personnes qui vivent la même expérience que vous, se posent les mêmes questions, ont les mêmes doutes, les mêmes craintes… ne peut qu’être enrichissant et bénéfique !
Et cela est vrai même si leurs profils et secteurs d’activité sont différents des vôtres. En effet, la démarche de création reste la même et vous pourrez vous entraider mutuellement en partageant sans limite des informations, conseils, astuces, bons plans, contacts, etc. 

Participer aux réunions et rendez-vous organisés par les clubs de créateurs vous permet ainsi de tisser des liens qui seront pour certains durables et de vous constituer un réseau professionnel.

Ce réseau vous sera notamment utile après la création de votre entreprise pour trouver des solutions à la résolution de difficultés ponctuelles ou à vos projets de développement. Vous pourrez par exemple chercher à mutualiser des ressources humaines et financières pour gagner du temps et de l’argent comme partager des locaux ou encore un stand sur un salon professionnel.

Vous aurez également la possibilité de croiser un potentiel associé(e). C'est aussi l'occasion de trouver des partenaires pour intégrer leurs prestations à votre offre globale. Vous pourrez ainsi toucher une cible plus large, avec une prestation complète et être plus compétitif vis-à-vis des concurrents. 

Quels sont les services apportés par ces clubs ?

Ils varient d'un club à l'autre, mais en règle générale, l'adhésion vous permet de bénéficier :

  • de conférences thématiques faisant intervenir des experts,
  • de petits-déjeuners débats sur des sujets qui vous concernent directement,
  • de visites d’entreprises,
  • de formations,
  • de rencontres conviviales,
  • d'un annuaire des membres,
  • etc. 

Comment identifier les clubs de créateurs ou repreneurs ?

  • En vous rapprochant des réseaux d’accueil et d’accompagnement de créateurs et repreneurs qui ont une bonne connaissance des clubs locaux existants.

    Certains sont eux-mêmes à l’origine de la création de ces clubs. Il s'agit notamment :
    - du réseau des CCI (Chambre de commerce et d’Industrie)
    - du réseau des CMA (Chambre de métiers et de l’artisanat)
    - des BGE

    D'autres animent des clubs regroupant leurs adhérents et/ou bénéficiaires de leurs prestations d'accompagnement ou de formation. Il s'agit notamment :
    - du réseau Initiative France
    - de Réseau entreprendre
    - du CRA (Cédants et repreneurs d'affaires)
     
  • Si vous êtes une femme, vous pouvez également contacter les réseaux d'accompagnement qui vous sont dédiés et qui favorisent les échanges entre créatrices :
    Action’elles
    - Force Femmes
    - Les Premières
     
  • Des fédérations professionnelles comme la CPME ont également développé des clubs locaux de créateurs/repreneurs. 
    Certains sont d’ailleurs dédiés aux femmes entrepreneures.
Bon à savoir : les organismes professionnels organisent des réunions à l'attention de leurs adhérents, qui peuvent déboucher sur des contacts utiles pour ces derniers. 

De même, les Centres de gestion agréés (CGA) et Associations agréées proposent à leurs adhérents des réunions conviviales à thème.

Et après la création ou la reprise de votre entreprise ?

De nombreux clubs d'entrepreneurs existent. Certains sont locaux, d'autres nationaux avec des ramifications régionales ou départementales.
Certains nécessitent une cooptation, d'autres non. Certains vous aideront à trouver des compétences, d'autres à développer votre chiffre d'affaires... On sait par exemple qu'environ 25 % du chiffre d'affaires d'une TPE vient directement de son réseau. Pour un indépendant, ce pourcentage peut même atteindre jusqu'à 70 %.

Une fois votre entreprise créée, définissez précisément vos besoins et votre objectif principal avant d'intégrer un club d'entrepreneurs. A défaut, vous risquez de perdre beaucoup de temps. 

Voici quelques clubs qui vous permettront d'échanger avec d'autres entrepreneurs et/ou de faire du business. Les tickets d'entrée varient en fonction des clubs et parfois en fonction de la taille des entreprises :

  • Les unions locales d'entrepreneurs, de commerçants ou artisans... Rapprochez-vous de votre mairie.
  • Les clubs d'entrepreneurs des chambres consulaires (CCI, CMA)
  • FNAE (Fédération nationale des auto-entrepreneurs) ou UAE (Union des auto-entrepreneurs) pour les micro-entrepreneurs (auto-entrepreneurs)
  • CJD : Centre des jeunes dirigeants d’entreprise. 
  • APM : Association Progrès du management
  • BNI : Business Network International, un réseau spécialisé dans le "marketing de bouche à oreille"
  • Les grandes organisations patronales :  Medef, CPME, U2P, etc.
  • Et pour les dirigeants d'entreprises innovantes : Club des entrepreneurs du numériqueCroissance plusComité Richelieu, etc.
Vous trouverez sur le site Place des réseaux de nombreux conseils ainsi qu'un annuaire des réseaux transversaux ou sectoriels.
avril 2019
Publicité