Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Est-ce risqué d'entreprendre en famille ?

La création d’une entreprise en famille relève de l’aventure humaine. Et dans tout ce qui touche aux relations humaines il y a une part de fragilité. Créer ou reprendre une entreprise en famille peut ainsi être une formidable aventure... ou un désastre ! C'est pourquoi il est indispensable de bien se préparer en amont et de se poser ensemble et séparément des questions essentielles.

Créer et réussir en famille, ça fait souvent rêver...

Qui n'a pas rêvé un jour ou l'autre de monter un projet avec un enfant, avec un frère, une soeur, une cousine ou naturellement avec son conjoint ? Les avantages sont nombreux : soutien mutuel fort, confiance totale, abnégation de chacun, énergie qui en résulte...

Les motivations avancées varient en fonction des situations :

  • Désir de regroupement familial
  • Envie de concrétiser un projet imaginé de longue date
  • Souhait d'assurer un avenir professionnel à ses enfants, dans le cas d'une association parent(s)/enfant(s)
  • Conciliation vie professionnelle et vie personnelle, dans le cas d'un projet en couple...

Tous les secteurs d'activité peuvent naturellement être envisagés en famille. Mais les activités les plus fréquemment rencontrées sont : les hôtels, cafés, restaurants, chambres d'hôte, métiers de bouche (boulangeries, pâtisseries, charcuteries...), les commerces et activités artisanales ou encore agricoles...
Notons que la franchise attire souvent les couples, car cela leur permet de bénéficier des avantages d'un réseau. C'est plus sécurisant. Et les franchiseurs semblent apprécier les projets portés par des couples. 

Mais ce n'est pas exempt de risque

Créer une entreprise en famille présente naturellement des dangers spécifiques :

  • Conflits familiaux liés au stress et aux périodes de tension qui accompagnent la création d’une entreprise. La pression des premiers mois d'activité, voire des premières années est très forte. Cela est exacerbé lorsqu'il s'agit d'un projet familial.
  • Risque de désillusions personnelles et professionnelles surtout lorsqu’il s’agit d’un projet "par défaut", sans réelle volonté de travailler ensemble au départ ; s'il s'agit par exemple du seul moyen de retrouver du travail pour certains membres de la famille.
  • Risque d’humiliation lorsqu’un membre de la famille domine l'autre ou les autres, que l’un est sous les ordres de l’autre. Attention notamment aux projets portés par des couples qui ne se trouvent pas sur un pied d'égalité, par exemple lorsque l'un est le subordonné de l'autre ou "dans l'ombre de l'autre". 

Un projet familial doit être un véritable projet de vie et non un choix par défaut. Et pour les couples, l'égalité doit être parfaite pour que chacun s'épanouisse et que le projet réussisse : égalité tant dans l'entreprise que dans la répartition des tâches familiales.

Les questions à se poser impérativement avant de se lancer en famille

  • Pourquoi ce projet en famille ? Qu'est-ce qui nous motive à le porter ensemble ? Sommes-nous prêts à partager le pouvoir, les responsabilités, les difficultés... et les bénéfices de notre entreprise ?
  • Quels sont nos objectifs personnels dans ce projet : créer notre propre emploi, celui d'un proche ? Construire un véritable projet de vie ? Ou au contraire, obtenir un complément de revenus avec une activité subsidiaire, voire "trouver une occupation"?
    Nos objectifs sont-ils convergents ?
  • Aurons-nous le même degré d'engagement personnel, en termes de temps et d'argent ? 
  • Où voulons-nous mener notre entreprise à court, moyen et long terme ?
  • Quelle est notre complémentarité ? Quels seront les rôles et les champs de responsabilité de chacun ?
  • Pourrons-nous travailler ensemble, sur un pied d’égalité ?
  • L’un de nous va-t-il prendre le leadership ? Et dans ce cas est-ce accepté et compris par tous ?
Dans un projet familial, la définition claire des rôles et champs de responsabilité de chacun est essentielle. Et n'oubliez pas que, d'une manière générale, la force d'une association, c'est la complémentarité. Suivez nos conseils pour réussir votre création en équipe

Notre conseil : rédigez un pacte d'associés

C'est un conseil donné à tous les créateurs qui se lancent à plusieurs. Mais c'est particulièrement le cas s'agissant d'un projet familial.
Vous définirez dans ce pacte la façon dont vous traiterez les difficultés que vous serez susceptibles de rencontrer.

Vous pourrez par exemple désigner une personne de confiance, un médiateur qui sera en charge de trouver une solution à un éventuel conflit.

Vous pourrez également prévoir le cas du départ ou du décès de l'un d'entre-vous. Par exemple : si vous créez une entreprise avec votre frère ou votre soeur, serez-vous prêt, en cas de décès, à poursuivre votre activité ensuite avec vos neveux ?

N'hésitez pas à vous faire conseiller par un notaire ou un avocat en droit des sociétés. Il vous apportera un regard extérieur et vous conseillera dans les solutions juridiques à mettre en place.
mars 2019