Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Par où commencer pour faire ses comptes prévisionnels et vérifier la viabilité économique du projet ?

Lorsque l'on ne sait pas comment s'y prendre pour établir les comptes prévisionnels, une méthode très simple peut être utilisée pour démarrer. Elle consiste à rassembler, en vrac, les informations qui alimenteront les différents tableaux : plan de financement, compte de résultat prévisionnel et tableau de trésorerie.

Publicité

Pour bien comprendre

Chaque décision prise pour vendre, produire, gérer l'activité a un coût qui correspond :

  •  soit à un besoin permanent (investissement durable et non consommé par l'activité de l'entreprise),
  •  soit à une charge (dépense engendrée par l'activité et consommée).

C'est donc en reprenant ces éléments et en les classant par nature que se constituera l'essentiel des comptes prévisionnels.
Cette démarche peut amener à rechercher des informations sur des points qui n'ont pas été abordés jusqu'ici, tels les frais EDF et postaux, les charges sociales, etc.

Première étape :Lister les entrées et sorties prévisibles d'argent (sans les classer)

Sorties d'argent

Entrées d'argent

- Achat ordinateur
- Frais EDF
- Téléphone
- Loyer
- Achat de fournitures

- Frais d'aménagement du local
- Achat de matières premières
- Salaires
- Charges sociales
- Assurances

- Achat d'un véhicule
- Caution pour le loyer
- Dépôt de la marque
- Frais de constitution

...

- Apport personnel
- Apports familiaux ou autres

- Ventes de produits/services
- Subvention
- Prêt bancaire

- ...


 

 

Deuxième étape : Les répartir dans le plan de financement et le compte de résultat

Selon leur nature (besoin permanent ou charge) chacune des entrées et sorties est ensuite affectée soit au plan de financement soit au compte de résultat.

Plan de financement
Les éléments à y placer composent la structure de l'entreprise.
Il s'agit des besoins et des ressources permanents ou de longue durée de l'entreprise.

Compte de résultat

Les éléments à y placer concernent l'exploitation de l'entreprise et son fonctionnement au quotidien.

- Achat ordinateur
- Frais d'aménagement du local
- Caution
- Frais de constitution (à porter dans Frais d'établissement)
- Achat du véhicule
- Dépôt de la marque
- ......

- Apport personnel
- Apports familiaux
- Subvention
- Prêt bancaire
- ......

- Frais électricité
- Téléphone
- Loyer
- Achat de fournitures
- Achat de matières premières
- Salaires
- Charges sociales
- Assurances
- ......

- Ventes
- ......

 


Exemple : l'achat d'une camionnette est un besoin durable (elle va rester dans l'entreprise sans doute pendant 5 ans). Pour l'acheter il faut des capitaux à longue échéance (fonds propres ou emprunt à moyen terme).

Le prix de cette camionnette est un investissement à porter dans le plan de financement.
En revanche le coût de la consommation d'essence prévisionnelle et la prime d'assurance de ce véhicule seront des charges à porter dans le compte de résultat.

Troisième étape : Les porter dans le plan de trésorerie

L'ensemble des entrées et sorties d'argent prévues (quelle que soit leur nature) au cours de l'exercice est à porter dans un tableau qui mettra en évidence les décalages de dépenses et recettes, qu'il faudra anticiper : le plan de trésorerie.

Plan de trésorerie

 

1er mois

2e mois

3e mois

4e mois

5e mois

...

Solde en début de mois

 

 

 

 

 

 

Encaissements d'exploitation
- Ventes TTC
- ......
Encaissements hors exploitation
- Apports en capital
- Prêt bancaire

- ......

 

 

 

 

 

 

Décaissements d'exploitation
- Electricité
- Assurances
- Loyer

- ......
Décaissements hors exploitation
- Frais d'établissement
- Achat ordinateur
- Caution
- Marque

- ......

 

         

 

mars 2018
Publicité
Publicité