Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Par qui se faire aider pour créer une entreprise ?

Quel que soit le type d'activité que vous envisagez de créer, notre premier conseil est de ne pas rester isolé.
Des réseaux généralistes ou spécialisés se tiennent à votre disposition pour vous accueillir, vous informer, vous orienter si nécessaire et vous accompagner dans vos démarches. Ce document vous aide à les repérer.

Publicité

Se faire accompagner, est-ce coûteux ?

Les tarifs varient en fonction des types de prestations fournies et de leur durée. N'hésitez donc pas à vous rapprocher de ces professionnels et à aborder avec eux la question du coût de leurs prestations et des modalités de prise en charge éventuelle :

  • par un dispositif public : régional ou européen par exemple,
  • ou par le CPA (Compte personnel d'activité), qui peut être mobilisé dans le cadre d'un parcours d'accompagnement à la création d'entreprise. Vous pouvez donc utiliser vos droits pour bénéficier de formation, d'accompagnement et de conseil dans votre parcours lorsque les prestations sont assurées par un prestataire remplissant certaines conditions

En savoir plus sur la mobilisation du CPA par un créateur ou repreneur d'entreprise

Les réseaux pertinents en fonction de votre activité, de votre projet

Votre activité / votre projet

 Adressez-vous notamment à :

Votre activité est commerciale ou industrielle

Votre activité est artisanale

Votre activité est agricole

  • La Chambre d'agriculture
    Consultez le site S'installer en agriculture qui vous permettra d'identifier un Point accueil installation (PAI).
  • Un Civam (Centre d'initiatives pour valoriser l'agriculture et le milieu rural) : les CIVAM proposent également un service d'accueil aux porteurs de projets.
  • Le réseau Jeunes Agriculteurs : syndicat agricole entièrement dédié à la cause des agriculteurs âgés de moins de 35 ans

Votre activité est libérale

Votre projet met en oeuvre des technologies spécifiques / il s'agit d'un projet innovant

  • Une technopole, un incubateur, un Centre européen d'entreprise et d'innovation (CEEI), un conseiller Arist, un pôle d'innovation pour l'artisanat et les petites entreprises, etc.
    Les centres de ressource pour les projets innovants (accompagnement, appuis techniques, appuis financiers, etc.) sont à votre disposition.
  • Un fablab : laboratoire mettant à la disposition du grand public des machines à commandes numériques (découpes lasers, imprimantes 3 D, etc.).
  • Et consultez le site du réseau Retis, réseau français des experts de l'innovation au service des entreprises et des territoires innovants.

Vous créez une startup numérique

Votre projet s'inscrit dans l'économie sociale et solidaire (ESS)

  • L'Avise - Portail du développement de l'économie sociale et solidaire
  • Les Unions régionales des Scop accompagnent les projets de création en Scop ou en Scic

Et d'une manière générale, quelle que soit votre activité, des réseaux généralistes sont à votre disposition.

N'hésitez pas à les contacter !

Pour identifier les points d'accueil des réseaux territorialement compétents, consultez Qui peut m'accompagner ?

 

Les réseaux pertinents en fonction de votre profil

Votre profil

Adressez-vous notamment à :

Vous être demandeur d'emploi

  • Pôle emploi propose plusieurs services pour explorer la piste de création ou la reprise d'entreprise comme solution de retour à l'emploi.
    Découvrez notamment l'Emploi Store , un portail qui regroupe les services digitaux de Pôle Emploi et ceux de ses partenaires, acteurs publics et privés du secteur de l'emploi et de la formation. Cet outil dispose d'un espace dédié à la création d'entreprise
  • L'Apec propose aux cadres en recherche d'emploi des services de conseils et d'accompagnement avant de se lancer

Vous être salarié(e)

  • La cellule d'essaimage de l'entreprise employeur, s'il en existe une.

Vous êtes une femme

  • Certains réseaux sont dédiés aux créatrices d'entreprises. En savoir plus

Vous êtes jeune

  • Un Pepite (Pôle étudiants pour l'Innovation, le transfert et l'entrepreneuriat), premier réseau des étudiants entrepreneurs
  • Une Mission locale dont le rôle est de favoriser l'insertion professionnelle et sociale des jeunes de moins de 26 ans
  • Les Groupement de créateurs offrent aux demandeurs d'emploi, notamment aux jeunes et habitants de territoires fragiles, un espace où ils peuvent parler de leurs projets et y travailler.
  • Le MoovJee propose de l'information via son site internet, un programme de mentorat par des chefs d'entreprises expérimentés et un concours.
  • Unis-Cité propose aux jeunes de moins de 26 ans de monter un projet solidaire dans le cadre du service civique.
  • Les Entrep' est un programme d’entraînement terrain à la création d’entreprise gratuit et ouvert à tous jeunes post-bac pour révéler leur potentiel entrepreneurial.

Et découvrez le site Kangae, dédié aux projets portés par les jeunes de 15 à 25 ans. Voir notamment la rubrique Je construis mon projet.

Vous êtes en situation de handicap

En savoir plus sur la situation de handicap

  • L'association h'up entrepreneurs a pour vocation d'accompagner les porteurs de projet et entrepreneurs en situation de handicap.

Vous habitez dans un QPV (quartier prioritaire de la politique de la ville)

  • Le réseau des CitésLab apporte un appui aux habitants des QPV désireux de créer leur entreprise.
  • Positive Planet France lutte contre le chômage dans les quartiers prioritaires en aidant les personnes éloignées de l'emploi à créer leur entreprise.
  • Les déterminés a pour mission principale de favoriser le développement de l’entrepreneuriat en banlieue et dans les milieux ruraux.
  • Entrepreneurs dans la ville  est un programme d'aide à la création d'entreprise s'adressant à des jeunes de 20 à 35 ans issus des QPV.

Vous êtes exclu(e) du marché du travail et du système bancaire classique

  • L'Adie, finance et accompagne les personnes exclues du système bancaire.
  • France Active soutient plus particulièrement les publics prioritaires (jeunes avec de faibles apports, femmes en recherche d'emploi, entrepreneurs des territoires fragiles, etc.), en mettant à leur disposition les financements les plus adaptés, notamment des garanties d'emprunts bancaires.

 

avril 2019
Publicité
Publicité