Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Comment financer l'activité de mon entreprise ?

En tant que chef d'entreprise, vous allez être confronté à des besoins de financement pour vos investissements, vos aménagements… ou pour combler des trous de trésorerie.
A chaque situation ses solutions de financement !

Financer la trésorerie de l'entreprise

Etre confronté à des trous de trésorerie fait partie du quotidien d'un chef d'entreprise. Ces difficultés peuvent avoir pour cause :

  • des impayés, 
  • le caractère saisonnier de votre activité, 
  • une hausse des tarifs de vos fournisseurs ou du cours des matières premières que vous utilisez, 
  • une croissance de votre activité plus rapide que prévue entrainant une augmentation de votre besoin en fonds de roulement,
  • etc. 

Les solutions de financement :

  • La facilité de caisse autorisée et le découvert autorisé. Ils sont à négocier avec le banquier, s'appliquent jusqu'à un certain montant et donnent lieu au paiement d'intérêts (agios). En cas de dépassement, vous vous exposez à des frais supplémentaires. La facilité de caisse a un caractère occasionnel, contrairement au découvert autorisé qui s'étend sur une durée définie (généralement un an reconductible par exemple). 
    La banque peut résilier le contrat à tout moment à condition de vous en donner les raisons et de respecter un préavis. En cas de résiliation abusive d'un découvert autorisé, vous pouvez saisir le médiateur bancaire
  • Le crédit de campagne, pour les activités saisonnières.
  • L'escompte bancaire
  • La cession Dailly
  • L'affacturage
  • Le lease-back (ou cession-bail) permet, lorsque les conditions sont remplies, de se constituer rapidement de la trésorerie.
  • Le dispositif de Mobilisation de créances commerciales - Avance+ de Bpifrance si vous devez faire face à des délais de règlement de la part de grands donneurs d'ordre publics et privés.

Financer de nouveaux investissements

Comme en matière de création d'entreprise, la recherche de financements pour un projet d'investissement nécessite une bonne préparation de votre dossier. Vous allez de nouveau devoir convaincre vos interlocuteurs et cela ne s'improvise pas. Votre dossier devra montrer que :

  • vos capitaux propres sont suffisamment importants. En effet, une entreprise ayant des capitaux propres négatifs est une entreprise qui doit plus que ce qu'elle possède ;
  • vous n'avez pas eu récemment d'incident de paiement ;
  • vous disposez d'une bonne cotation Banque de France ; pour la connaître, consultez le service gratuit I-FIBEN ;
  • vous disposez d'une capacité d'autofinancement et d'un apport ;
  • et enfin que cet investissement est nécessaire au bon fonctionnement ou au développement de votre activité.

Les solutions de financement  :

  • Le recours à un emprunt bancaire principalement : plusieurs dispositifs de garantie existent pour faciliter leur obtention :
    - la Garantie Création de Bpifrance (pour les entreprises de moins de 3 ans)
    - la Garantie du développement des PME et TPE
    - les Sociétés de caution mutuelle
  • Le dispositif "crédit 50 K€" de l'Ordre des experts-comptables. La demande de prêt doit être faite par l'intermédiaire de votre expert-comptable.
  • Bpifrance propose également un certain nombre de solutions financières. Voir l'infographie présentant l'offre de Bpifrance
  • Le crédit-bail ou à la location longue durée. Le crédit-bail vous permet de faire financer intégralement un investissement mobilier (véhicule, machine…) ou immobilier à usage professionnel (crédit-bail immobilier). Cet avantage est particulièrement appréciable si vous ne disposez pas de fonds propres suffisants pour recourir aux modes de financements traditionnels.
    L'établissement de crédit achète pour votre compte les biens et vous les loue ensuite. Les loyers versés constituent des charges entièrement déductibles.
  • Le lease-back (ou cession-bail) peut également constituer un mode alternatif à l'emprunt bancaire en permettant de se constituer rapidement la trésorerie nécessaire pour le nouvel investissement.
Revenir à l'étape