Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Comment trouver la bonne idée pour créer une entreprise ?

Pas besoin d’avoir une idée de génie ! Avoir cerné les besoins d’un secteur que vous connaissez bien peut suffire. Et vous pouvez aussi devenir entrepreneur en optant pour la franchise ou la reprise d’entreprise existante.

Créer une entreprise

Seuls 47 % des jeunes créateurs déclarent avoir introduit des nouveautés sur leur marché : nouveau concept de vente, nouveau produit ou service, nouveaux procédés ou méthodes de production. Car bien souvent, les chefs d’entreprise partent de ce qu’ils aiment faire ou des secteurs ou des métiers qu’ils connaissent bien. Mais si vous persistez à vouloir trouver un concept original, voici 13 pistes très efficaces qui vous permettront de trouver votre « bonne idée ».
 
Sachez qu’en matière de création d'entreprise, aucune idée ne peut être considérée comme supérieure par rapport à une autre, et ce quel que soit le marché visé.
Ce qui compte vraiment, c'est l'attente de la clientèle pour le produit ou service proposé et la capacité de l'entrepreneur à s'insérer sur le marché, à se différencier et à développer son entreprise. 
 
Vous n’avez vraiment pas d’idée ? Laissez-vous inspirer par les nouvelles tendances et ces secteurs et marchés porteurs : made in France, développement durable, e-commerce, nouveaux produits, services émergents, Deeptech...

Reprendre une entreprise

Bpifrance création estime qu’environ 700 000 entreprises devraient être cédées dans les 10 prochaines années. Et si vous vous lancez dans un secteur très concurrentiel tel que le commerce par exemple ou si vous envisagez les services de proximité, les opportunités sont nombreuses. Par rapport à la création, 5 avantages et 5 inconvénients se dégagent nettement de la reprise d’entreprise.
 
Attention toutefois à la reprise d’une entreprise en difficulté pour 1 euro symbolique par exemple, qui peut réserver bien des surprises si vous n’êtes pas suffisamment accompagné. Faites-vous assister par un ou plusieurs conseils expérimentés : expert-comptable, avocat, notaire, conseil spécialisé…Car ce type de reprise est une opération par nature risquée et difficilement finançable. Vous risquez de devoir travailler dans des conditions extrêmement tendues, définies par l'administrateur judiciaire.

Choisir la franchise

Il s’agit de commercialiser des produits, services ou technologies qui reposent sur une étroite collaboration entre deux entreprises juridiquement et financièrement indépendantes l'une de l'autre : le franchiseur et le franchisé.
Mais c’est le franchiseur qui reste propriétaire de la marque et du savoir-faire. Il est rémunéré par le franchisé au moyen d'un droit d'entrée, de redevances, royalties ou marges sur les produits.

Entreprendre en franchise peut rassurer car vous bénéficiez immédiatement de la notoriété d'une marque connue, du savoir-faire du franchiseur, ainsi que d'une formation adaptée.

Mais avant de vous lancer :
- visitez un salon de la franchise et si vous êtes vraiment attiré par cette formule,
- choisissez le bon concept au bon moment,
- faites une étude de marché sérieuse sans vous contenter des données fournies par le franchiseur,
- trouvez des partenaires dignes de confiance.