Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Ouvrir une boutique : ce qu’il faut savoir

Soyez particulièrement exigeant pour choisir votre emplacement car c’est le facteur essentiel de réussite d’un commerce de détail. Observez sur le terrain l’attractivité de votre zone de chalandise. Car la signature d’un bail commercial vous engage au minimum pour 3 ans… Cela vaut la peine de prendre en amont certaines précautions !

Quel emplacement pour ouvrir sa boutique ?

Portez votre attention sur quelques points stratégiques pour choisir le bon emplacement :

  • Y a-t-il eu récemment des changements d'exploitant ou d'activité dans ce local ?  
  • Le local est-il visible et bien situé ? 
  • Certains détails peuvent-ils nuire à votre activité (vitrine en retrait, dénivellation du trottoir, mobilier urbain gênant la vue…) ?
  • Qu’est-ce qui facilite le passage ou la venue des clients (large trottoir, places de stationnement, arrêts proches de transports en commun…) ?
  • Les commerces alentours sont-ils en cohérence avec l'activité que vous envisagez ?  
  • Votre vitrine est-elle assez longue (5 mètres minimum) pour capter l’attention et présenter un nombre suffisant d’articles ?
  • Les surfaces de vente et de stockage sont-elles suffisantes pour votre activité ?
  • Faudra-t-il effectuer des travaux pour respecter une mise aux normes ?
  • Quels seront les coûts d’acquisition (droit au bail, pas de porte, loyer …) ? 
  •  Votre local vous permettra-t-il de rajouter ultérieurement une activité complémentaire ? 

Arpentez les rues, observez le flux des passants et posez-leur des questions pour bien comprendre l’environnement commercial immédiat. Contrairement aux idées reçues, s’installer à proximité des concurrents peut être utile. Bref, prenez votre temps pour analyser le potentiel de l’emplacement que vous visez.

Votre boutique sera-t-elle très fréquentée ?

Tout d’abord, calculez votre zone de chalandise. Evaluez le flux des passants sur différents jours de la semaine. Et parmi eux repérez votre clientèle-cible, celle qui sera intéressée par vos produits et qui aura les moyens de les acheter. Et n’hésitez pas à discuter avec les "anciens du quartier" pour vérifier : 

  • La proximité de commerces attractifs ou de lieux drainant du public (mairie, site touristique, grand magasin…) 
  • L’accessibilité et le dynamisme de la zone : circulation, stationnement, métro ou bus, projets d’urbanisme…
  • L’historique des commerces (fermeture, commerces phares, évolution, etc.).
Bonne nouvelle ! Vous avez enfin trouvé le bon emplacement et vous souhaitez signer rapidement ? Avant de crier victoire, faites une ultime vérification avec notre check-list exhaustive qui passe au crible tout ce qu’il faut vérifier avant de s’engager. Elle vous permettra notamment de mûrir votre politique commerciale. Et pourquoi pas de vous différencier de vos concurrents en proposant, par exemple, des horaires d’ouverture singuliers.