Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Entreprendre pour donner du sens à sa vie professionnelle ?

Rythme de travail effréné et tâches que l’on ne peut pas bien faire par manque de temps,  pression hiérarchique qui s’intensifie, absence de soutien ou de reconnaissance, expériences salariées décevantes, incertitude quant à sa capacité à continuer encore longtemps ainsi…
Tout ceci peut vous amener à vouloir créer votre propre entreprise pour enfin retrouver un sens dans votre vie professionnelle ! Mais la réalité du quotidien d’un chef d’entreprise peut s’avérer être éloignée de ce qu'il avait imaginé et ce qui avait été vu comme le bonheur peut devenir véritable souffrance. 
Pour que la création de votre entreprise rime avec bien-être au travail, voici quelques conseils !

Entreprendre pour trouver le bien-être au travail

Vous avez le sentiment que si vous ne changez pas vite de métier, il va finir par vous rendre malade !
Il est donc grand temps de réfléchir à ce nouvel avenir professionnel que peut vous proposer la création de votre entreprise.
Entreprendre vous permettra d’exercer votre activité dans un secteur qui vous plaît, vous donnera l’occasion de "remettre la main à la pâte", d’avoir la possibilité de "bien faire", et, au final, de retrouver du sens, une valeur à votre vie professionnelle et une cohérence avec ce que vous êtes.

Créer son entreprise en lui faisant correspondre ses aspirations personnelles de liberté, de beauté du travail, de valeurs et convictions est effectivement une des voies majeures pour retrouver du sens au travail !
Et l’autonomie, le pouvoir d’agir, la responsabilité, etc. dont vous disposerez, favoriseront évidemment une bonne qualité de vie au travail.

Donc, les chefs d’entreprise sont tous heureux !

Malheureusement, non, ils ne le sont pas tous ! Une étude de l’INSERM a identifié les "stresseurs au travail" (autrement dit les risques psychosociaux)  que les travailleurs indépendants rencontrent le plus fréquemment dans leur quotidien.

Il s’agit notamment de :

  • la tendance à travailler beaucoup et sur une amplitude horaire importante
  • la difficulté à concilier travail et famille (du fait de l’envahissement de la sphère travail sur la sphère personnelle par exemple)
  • le sentiment d’être constamment « sous pression »
  • une certaine insécurité et notamment celle du niveau de revenus
  • un sentiment de solitude lié à l’absence d’entourage professionnel mobilisable pour demander de l’aide en cas de besoin

En devenant chef d’entreprise, vous aurez généralement une très grande liberté dans votre travail et cette importante autonomie décisionnelle viendra contrebalancer les effets négatifs de ces contraintes. Pour autant, elle ne vous  protégera pas complètement contre tous ces risques. 
Par exemple, en situation de sous-traitance (qui peut parfois dangereusement s’approcher du salariat déguisé avec un client unique), votre autonomie sera très limitée.
Ce pourra être également le cas de votre liberté : vous ne pourrez choisir véritablement vos missions que si le volume de votre activité vous le permet !

Entreprendre en connaissance de cause

Vous l’aurez compris, la création d’entreprise, comme le travail salarié, a sa part de contraintes.

Aussi, avant de vous lancer dans cette belle aventure, prenez le temps de faire le point et de mesurer les atouts et les contraintes de cette nouvelle vie.

  • Prenez le temps de réfléchir sereinement
    Accordez-vous des moments pour penser à vous, à ce que vous aimez faire,  à ce qui est essentiel pour vous et à ce que vous voulez vraiment.
    Et surtout, ne démissionnez pas sur un coup de tête !
     
  • Concrètement, de quoi seront faites vos journées ? 
    Attention à ne pas idéaliser votre future activité : le quotidien professionnel est contraignant, et, en fonction des métiers, il peut même s’avérer physiquement pénible.
    Un conseil pour vous aider à bien mesurer ces exigences : rencontrez des professionnels du métier et interrogez les sur le détail de leurs journées, semaines, mois et année de travail. Ceci vous permettra d’avoir une représentation claire et concrète de ce qui fait leur quotidien.
     
  • La rémunération que vous pourrez en tirer
    Les premières années de vie d’une entreprise permettent rarement de tirer une rémunération identique à celle d’un emploi salarié. Il est donc très probable que vous subissiez une baisse de votre niveau de vie !
    Il est impératif de l’envisager en amont.
     
  • Le temps que vous devrez consacrer à votre entreprise

Devenir chef d’entreprise suppose une implication totale dans votre projet : c’est vous qui serez à la manœuvre et sur tous les fronts (à la production, à la commercialisation, à la gestion, etc. ).

Ceci vous demandera du temps et de l’énergie que vous ne pourrez donc plus consacrer à votre famille et à vos loisirs.

Si vous êtes en couple, assurez-vous que votre conjoint vous soutienne dans ce projet : il sera votre premier facteur d’équilibre et un soutien majeur.

janvier 2019