Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Comment éviter de commettre des erreurs de gestion ?

Bien gérer votre entreprise va assurer sa pérennité. Il est donc indispensable de connaître et respecter les obligations légales et d’y souscrire dans les délais. Car des erreurs de gestion pourraient vous coûter cher et nuire gravement à la réputation de votre société. Sachez qu’en cas d’abus de bien social, votre responsabilité pénale serait engagée. Car n’oubliez pas : nul n’est censé ignorer la loi !
Vous démarrez votre activité et vous n’avez jamais piloté une entreprise ? Suivez nos conseils de bonne gestion pour éviter les faux pas qui vous guettent.

Séparez vos affaires privées de votre business

Ouvrez un compte courant professionnel pour votre société afin de devenir pleinement acteur de votre gestion. Evitez de vous faire condamner pour abus de bien social si vous avez réglé une partie de vos dépenses privées avec votre compte professionnel. Veillez à bien choisir l’outil comptable le plus adapté à vos besoins.

Tenez votre comptabilité à jour régulièrement

Cela vous évitera de découvrir qu’un client n’a pas réglé votre prestation depuis 3 mois, par exemple et que votre trésorerie est mal en point. A vous de vous fixer un créneau précis pour répondre à vos obligations fiscales : dans la journée, la semaine, le mois, le trimestre…

N’oubliez pas les dates butoirs

A vous d’établir un rétroplanning des obligations légales et financières auxquelles votre société est soumise : fiche de paie, déclaration de TVA …Si vous ne respectez pas les délais, vous vous exposez à des majorations.

Conservez vos documents comptables

La durée de conservation est variable selon la nature du document. A vous de savoir combien d’années vous devez conserver les pièces comptables ou les documents fiscaux par exemple. Le plus souvent, la durée obligatoire de conservation d'un document correspond à la prescription au-delà de laquelle il ne peut plus y avoir de contestation.

Maitrisez vos coûts de revient et vos délais

Un malentendu avec un partenaire de l'entreprise (fournisseur, sous-traitant, etc.), une erreur d’appréciation du prix d’un composant de votre produit peut vous faire vendre à perte à vos clients. Un défaut de trésorerie mal anticipé peut mettre votre entreprise en difficulté. A vous également de penser à relancer les mauvais payeurs à temps.

Mettez en place des tableaux de bord de gestion

Pour vous permettre de suivre la santé financière de votre entreprise. Ils vous permettent de réaliser et d’étoffer le prévisionnel financier de votre business plan, essentiel pour : 
- vous fixer des objectifs réalistes en termes de chiffre d'affaires et anticiper une montée en charges, 
- anticiper les problèmes de trésorerie en suivant les trois indicateurs clés de gestion : le fonds de roulement, le besoin en fonds de roulement (BFR) et le seuil de rentabilité, 
- négocier un découvert ou d'autres solutions de financement à court terme auprès du banquier, 
- préparer une levée de fonds auprès d'investisseurs, 
- maintenir les performances nécessaires à l’entreprise pour assurer son potentiel de développement et ainsi faire face à la concurrence. 

Trouvez votre expert-comptable

Au-delà de tenir votre comptabilité et d’établir vos comptes annuels, il saura vous conseiller pour développer au mieux votre activité. Il pourra vous aider à la rédaction de votre dossier de présentation et ainsi valider toutes les données importantes de votre business plan : l’idée de développement, l’étude de marché, la stratégie marketing, le business model, l’étude financière, etc. 

Revenir à l'étape