Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Comment définir votre plan de communication ?

Pour vendre vos prestations ou informer vos clients sur vos produits ou services, vous devrez communiquer. L’efficacité de vos actions dépendra de votre plan de communication, un exercice indispensable pour toucher vos clients au bon endroit et au bon moment. 

Afin d'élaborer votre plan de communication, établissez une stratégie de communication, faites appel à vos capacités d’organisation et à votre bon sens et agissez avec méthode.

Analysez le contexte global de votre entreprise

Commencez par établir un diagnostic :

  • Externe : à partir du positionnement de votre entreprise sur le marché, vous pourrez définir vos avantages compétitifs et les menaces de l'environnement. L’utilisation du SWOT vous sera d’une grande aide.
  • Interne : il s’agit de lister tous les moyens dont vous disposez, d'énumérer les différents canaux de diffusion (online, offline), de recenser vos contraintes (budget, ressources, délais) et d'estimer votre budget de communication, . 

Fixez les objectifs de votre stratégie de communication

Les résultats de votre analyse vous permettront d’établir vos objectifs. Il vous faudra sélectionner les axes prioritaires. Voici quelques suggestions :

  • Se faire connaître
  • Une marque ? Un produit ? Un événement ?
  • Développer votre notoriété
  • Vendre 
  • Déclencher l’acte d’achat
  • Vous lancer sur un nouveau marché
  • Convaincre 
  • Sensibiliser
  • Changer votre image de marque (écologie, sociétale, sociale…)
  • Faire adhérer
  • Informer
  • Conquérir de nouveaux prospects
  • Améliorer la fidélisation de vos clients
  • Consolider le lien avec vos clients

Déterminez vos cibles

Vos clients ne sont pas "tout le monde". Même si votre base de données présente une grande diversité, vous avez forcément un cœur de cible !

Il vous faudra identifier les segments (par exemple : un particulier moins de 30 ans) et sous-segments de clients (par exemple : homme/femme, les actifs…) que vous souhaitez atteindre. Cet exercice vous permettra d’avoir une communication plus spécifique, et adaptée aux besoins de chaque sous-segment. 

Pour chacun d’entre eux, vous devrez déterminer les habitudes et profils : type de consommation, comportement, panier moyen, fréquence, appartenance à un groupe, etc. Ainsi votre message sera mieux ciblé, avec un meilleur retour sur investissement. 

Déterminez vos messages

Tout d’abord, il vous faudra déterminer votre axe de communication et la ligne éditoriale. Si vous avez plusieurs segments, vos messages seront adaptés à chacun d'entre eux. Votre communication aura ainsi beaucoup plus d’impact !

Puis vous devrez déterminer l’objectif, le ton, le contenu et le format du message (vidéos, articles, etc.). Veillez également à la cohérence de vos messages et de tous vos supports de communication.

Pour ne pas noyer votre client : un message unique = un support de communication 

  • Pour vous aider, voici la construction d’un message court (flyer, publicité magazine, affiche, etc.) :
  • Une problématique (pour interpeller le prospect)
  • Une solution (votre identité visuelle)
  • Les moyens (votre prestation)
  • Un contact (email, adresse, téléphone, ou site web)
  • Voici la règle d'or pour construire un message long (un article par exemple), le QQOQPC :
  • Qui / à qui ?
  • Quoi ?
  • Où ?
  • Quand ?
  • Pourquoi ?
  • Comment ?

Définissez vos outils

Après avoir déterminé le public visé, il vous faudra choisir le meilleur outil pour le toucher :

  • Communication digitale (AdWords, publicité internet, etc.)
  • Événementiel
  • Promotionnel
  • Publicité (digitaux, papiers, radio, TV, etc.)
  • Street marketing

Rien ne vous empêche d'en choisir plusieurs. 

Élaborez votre plan de communication

Ce travail doit être réaliste et les objectifs atteignables. Organisez et planifiez les actions à mener dans un tableau chronologique, afin de coordonner toute la démarche opérationnelle.  

Vous aurez ainsi une excellente visibilité d’ensemble et mettrez l’accent sur les actions prioritaires à mener. Vous en tirerez également les meilleurs enseignements pour vos futurs événements.

Voici quelques suggestions concernant les éléments à intégrer dans votre outil :

  • les segments/sous-segments clients
  • la nature de l’action
  • l’objectif de l’action (acte d’achat, prescription, connaissance de votre marque, etc.)
  • le budget consacré par action
  • la personne responsable de l’action
  • la durée ou le délai par action 
  • la date (voire l'horaire) de publication
  • le contenu
  • le canal de diffusion 
  • la fréquence (la distribution de flyers, l’achat des mots clés se répètent souvent)
  • le matériel et les outils utilisés

L’ensemble est à ventiler sur une période donnée, en général sur une année, et renouvelable chaque année. 

Analysez vos performances (reporting et suivi)

Votre outil est vivant et évolue en permanence : hors de question de le laisser au placard une fois réalisé ! L’objectif est d’évaluer la rentabilité de vos actions de communication.

N’hésitez pas à prévoir des KPI (Key Performance Indicator) afin de mesurer la performance des actions de communication menées et d’anticiper la suite des opérations. Exemples d'indicateurs : le nombre et le taux de conversion, le panier moyen, le coût d’acquisition, le taux de rebond, etc.. 

Evaluez dans quelle mesure vous avez atteint vos objectifs de communication et l’impact de vos actions. L’analyse de vos résultats doit être contrôlée régulièrement, à vous de déterminer la période (en jours, semaines, mois, etc.).

Des ajustements seront probablement nécessaires en fonction du marché : mauvais résultats, retard, annulation, changement de cible, du couple produit/cible, etc. Vous déterminerez l’efficacité des actions et campagnes menées, et serez ainsi en mesure de décider lesquelles doivent être reconduites ou améliorées.

mai 2019