Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Le crowdfunding ou financement participatif : un outil de financement à la disposition des entrepreneurs

Vous êtes à la recherche de financements (autres que bancaires) pour votre projet ?
Il est devenu possible aujourd'hui, grâce à internet, de solliciter des fonds auprès d'un large public via des plateformes de crowdfunding.

Ce type de financement peut prendre la forme d'un don, d'un prêt ou d'une prise de participation au capital de votre entreprise.
A vous de choisir la formule la plus adaptée à la nature de votre projet et à vos besoins !

Qu'est-ce que le crowdfunding ?

Le crowdfunding - ou financement participatif - est une solution de financement de vos projets de création ou reprise et de développement d'activité.
Il est généralement utilisé en complément d'autres outils de financement comme les prêts d'honneur, les emprunts bancaires, les micro-crédits, etc. C'est également un moyen de constituer autour de vous une communauté qui vous soutient.

Le crowdfunding vous permet d'entrer en contact avec des financeurs (des particuliers principalement) qui agissent soit dans une démarche philantropique (pour aider des projets qui "ont du sens", des projets "coup de coeur"), soit pour en retirer un revenu.

Financement Participatif France (FPF) en donne la définition suivante : Le financement participatif est un outil de collecte de fonds opéré via une plateforme internet permettant à un ensemble de contributeurs de choisir collectivement de financer directement et de manière traçable des projets identifiés.
Voir la vidéo de FPF : Le cercle vertueux du crowdfunding

A qui s'adresse ce type de financement ?

Il s'adresse aux créateurs, repreneurs, entrepreneurs et associations qui ne disposent pas des fonds nécessaires à la mise en oeuvre de leur projet de création, reprise ou de développement d'activité, et qui :

  • ne veulent ou ne peuvent pas faire appel à un établissement bancaires, leur projet étant jugé "inattendu",
  • ou recherchent une solution complémentaire à d'autres pour boucler leur plan de financement,
  • ou souhaitent tester leur projet auprès du marché en se constituant une communauté de clients ou utilisateurs potentiels.

Crowdfunding sous forme de don : Reward Crowdfunding

Il peut s'agir de :

  • dons sans contrepartie (récompense) : donations "coup de coeur",
  • dons avec une contrepartie symbolique : une carte postale, un t-shirt à l'effigie de l'entreprise, etc.,
  • pré-ventes / pré-commandes du produit ou service pour lequel la campagne de financement a été lancée).

Cette forme est idéale pour tester votre marché et l'accueil du public vis-à-vis de votre produit ou service et ainsi crédibiliser votre démarche.
Les dons perçus vont conforter vos fonds propres et permettre de créer un effet de levier sur d'autres financements : prêt d'honneur, prêt bancaires, subventions, etc..

Le don moyen observé est d'environ :

Le montant moyen collecté observé oscille entre 3 000 et 5 000 euros.

Crowdfunding sous forme de prêt : Crowdlending

Il peut s'agir de :

  • prêts sans intérêts,
  • prêts avec intérêts, sans caution ni garantie de votre part,
  • prêts en minibons.

Ce type de crowdfunding permet en général de financer des dépenses non prises en compte par les banques, comme le besoin de liquidité par exemple ou des projets d'investissements immatériels.

Le prêt qui vous sera consenti aura une durée maximale de 7 ans. Il peut être rémunéré ou non.
Lorsqu'il l'est, le taux moyen observé est de l'ordre de 8 %.
Son montant est plafonné à 2 000 euros par projet s'il est rémunéré, ou et à 5 000 euros s'il ne l'est pas.

Le montant moyen des contributions par projet observé est de :

  • 95 euros pour les prêts non rémunérés,
  • 310 euros pour les prêts rémunérés,
  • 2 368 euros pour les prêts en minibons. (source Baromètre FPF-KPMG)

Le montant moyen collecté observé oscille entre 1 000 et 200 000 euros en fonction du type de prêt.

Crowdfunding sous forme d'investissement : Crowdequity

L'intervention prend la forme d'une prise de participation au capital de votre société. L'investissement peut être :

  • en capital : le financeur est rémunéré sous forme de dividendes ou de plus-values réalisées lors de la cession des titres,
  • en obligations : sa rémunération prend la forme d'intérêts,
  • ou contre royalties : sa rémunération prend la forme de commissions sur le chiffre d'affaires.

Cette forme sera plus particulièrement utilisée pour financer le développement d'un projet à caractère innovant ou non, ou peu prisé par les investisseurs traditionnels (promotion immobilière, ouverture de succursales, etc.), ou encore pour boucler un tour de table.

La prise de participation ouvre droit dans certains cas à un avantage fiscal pour les investisseurs.

Le montant moyen des contributions par projet est de :

  • 5 896 euros pour les obligations,
  • 7745  euros pour les investissements en capital,
  • 357 euros pour les investissements contre royalties. (source Baromètre FPF-KPMG)

Le montant moyen collecté observé oscille entre 40 000 et 500 000 en fonction du type d'investissement.

Pour fonctionner les plateformes prennent une commission sur le montant des sommes récoltées (5 à 12 %).

Comment réussir sa campagne de crowdfunding ?

Avant de vous lancer dans une campagne de financement par le crowdfunding, il est indispensable de bien connaître les moteurs de ce type de financement et la meilleure manière de l'utiliser à votre profit et au profit de tous.
Une campagne de crowdfunding se déroule en 3 temps : l'avant, le pendant et l'après campagne.

Avant la campagne

1) Vous devez faire le point sur :

  • la maturité de votre projet : les financeurs soutiennent plus facilement les projets matures et donc concrets,
  • vos talents de communiquant : vous devrez capter l'attention et convaincre,
  • votre maîtrise des réseaux sociaux : disposez-vous d'un compte Facebook, Twitter, Instagram...,
  • votre réseau personnel, que vous devrez mobiliser rapidement pour amorcer le financement : amis, clients potentiels, experts...,
  • le temps et l'énergie que vous et votre équipe êtes prêts à consacrer à cette campagne,
  • le budget nécessaire pour lancer votre campagne de communication.

2) Vous devrez également vous interroger sur certains points cruciaux pour la réussite de votre projet :

  • Quel est votre besoin de financement ?
  • Avez-vous un produit, un prototype à montrer ? Une infographie ou vidéo à présenter ?
  • Avez-vous une histoire à raconter qui donne envie, pour capter l'attention des internautes ?
  • Quelles contreparties pouvez-vous proposer et quel est leur coût ?

Pendant la campagne

Il est important de bien prendre connaissance des règles de fonctionnement de la plateforme de crowdfunding que vous choisirez, puis de définir précisément vos cibles.

Pour amorcer l'opération, vous commencerez par solliciter vos proches en leur demandant de "partager" l'information de leur participation à votre campagne sur leurs réseaux sociaux.
Viendra ensuite la mise en oeuvre opérationnelle de votre plan de communication : publication d'informations, d'actualités, mobilisation de personnes influentes pour faire du buzz...
Attention, le web ne fait pas tout, rien ne remplace le contact physique, qui peut prendre forme autour d'évènements et de démarchages.

La réussite d'une campagne de crowdfunding repose essentiellement sur vos capacités de communication. Ne sous-estimez pas cette dimension !

Après la campagne

Que cette campagne soit ou non un succès, vous devrez retirer des enseignements des actions menées et des retours obtenus.
Vous devrez également informer vos financeurs de l'issue de votre projet, ne pas oublier de transmettre les contreparties promises et éventuellement de les rencontrer.

Découvrez l'interview de Stéphane Vrommane et ses conseils pratiques pour réussir votre campagne de crowdfunding.

Comment trouver une plateforme de crowdfunding ?

Il existe une multitude aujourd'hui de plateformes.
Certaines sont généralistes et s'intéressent à toutes les sortes de projets. D'autres sont dédiées à certains types de projets : culturels, sociaux, environnementaux, innovants, numériques, etc.

Pour faciliter vos recherchez, des annuaires sont à votre service :

De leur côté les sites Alloprod et Good Morning Crowdfunding sont un point de rencontre d'informations sur le financement participatif. Ces sites recensent également les plateformes dans un annuaire consultable par catégorie de projets.

Pour aller plus loin

décembre 2018
Publicité