Aller au contenu principal
BPI France Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Mon projet est-il cohérent ?

La cohérence de votre projet de reprise d'entreprise constituera l'élément essentiel d'appréciation de votre projet par les professionnels de la reprise d’entreprise. Pour cela il doit exister des correspondances entre : votre expérience professionnelle, vos compétences, vos diplômes, le secteur d’activité choisi, la taille d’effectifs souhaitée, votre apport personnel, votre capacité d’investissement…

Validez la cohérence de votre projet

Critères

Doit être en cohérence avec

  • Le niveau de rémunération que vous souhaitez obtenir
  • la valeur de l'entreprise
  • sa taille : chiffre d’affaires et effectifs
  • sa rentabilité
  • son état de santé financière
  • votre capacité d'investissement 
  • e niveau d'indépendance que vous souhaitez

Si vous souhaitez vous attribuer une rémunération élevée, la valeur de l’entreprise sera importante. Votre niveau de rémunération influera sur la capacité de l'entreprise à rembourser la dette.

  • Votre intérêt pour la reprise d’une activité réglementée
  • vos diplômes
  • votre expérience professionnelle

Si vous souhaitez reprendre une activité réglementée assurez-vous de remplir toutes les conditions requises pour l’exercice de cette activité.

  • La recherche d’un savoir-faire complémentaire au vôtre dans l'entreprise à reprendre
  • la taille de l'entreprise : chiffre d’affaires et effectifs
  • sa valeur
  • votre capacité d'investissement
  • votre connaissance du secteur
  • votre capacité managériale

Privilégiez une entreprise ayant une organisation structurée (+ de 10 salariés) et prenez le temps de bien identifier et rencontrer le ou les hommes clés détenant ce savoir-faire complémentaire au vôtre.

  • Votre intérêt pour la recherche, l'innovation ou pour le développement commercial
  • la taille de l'entreprise : chiffre d’affaires et effectifs
  • son état de santé financière
  • sa valeur 
  • votre capacité d'investissement

Innover, délocaliser, exporter...imposent des investissements qui doivent être répartis sur un volume d'activité ou une marge suffisante. L'entreprise que vous recherchez doit être une entreprise plutôt importante, saine et bien structurée, donc d'un prix élevé.

  • Votre intérêt pour la reprise d'une entreprise en difficulté
  • votre apport d'activité, votre capacité de négociation, votre capacité managériale
  • votre connaissance du secteur et des fournisseurs
  • l'état de l'entreprise

Vous n’avez pas droit à l’amateurisme. Votre délai d'apprentissage du métier sera court, il vous faudra donc avoir une parfaite connaissance du secteur dès les premiers mois de la reprise de l’entreprise en difficulté.

  • Votre capacité d'investissement
  • la taille de l'entreprise : chiffre d’affaires et effectifs
  • votre profil : diplômes, compétences, expériences professionnelles, apport personnel

Une faiblesse des fonds affectés au projet doit être compensée par une compétence plus importante. L'entreprise doit présenter des potentialités exploitables à court terme et nécessitant peu d'investissements.

 

Tous ces critères doivent permettre de vous faire une idée sur la cohérence "homme / projet".

Conseils et pièges à éviter :

Si vous êtes plusieurs partenaires, vous devez absolument avoir la même vision sur l'opération envisagée et vous compléter. C’est un impératif !
Ne sous estimez pas les implications familiales et financières de votre projet. 
Votre projet pourra difficilement avancer sans que l'autre n'y adhère et accepte tous les bouleversements susceptibles d'intervenir dans votre vie : mobilisation de l'épargne familiale, déménagement éventuel, baisse du niveau de revenus et donc du niveau de vie, moins de temps libre, moins de vacances en famille, stress...
Vérifiez la cohérence au niveau du montage financier. 
Votre rémunération doit être en cohérence avec le travail que vous réaliserez. Le résultat de l'entreprise, après prise en compte de cette rémunération, doit permettre de rembourser un emprunt ayant une durée de remboursement maximale de 7 ans au taux du marché. Le prix dépend lui-même de ce niveau de résultat et la banque souhaitera un engagement financier de votre part. Cela va vous conduire à un équilibre entre fonds propres et fonds d'emprunt.
Ne sur-dimensionnez pas votre projet alors que vous n’en avez pas les moyens !
Une solution alternative : achetez "petit", développez votre affaire et procédez ultérieurement à l'achat d'une seconde entreprise, voire à la cession "rebond" de votre première acquisition. 
janvier 2019