Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Quelles solutions d'emprunt pour financer mon projet de création ?

Vous avez évalué vos besoins financiers et fait le compte de l’argent dont vous pouvez disposer pour constituer les fonds propres de votre entreprise ? Vous avez sollicité un prêt d'honneur pour les compléter ? Vous êtes désormais à la recherche d’une solution d’emprunt pour combler l'écart ? Votre interlocuteur privilégié sera naturellement le banquier… mais ce n’est pas le seul, notamment si vos apports personnels sont insuffisants... Qui pouvez-vous solliciter ?

Les banques

Le prêt bancaire est une solution de financement très largement utilisée par les créateurs d'entreprise.

Rappelons cependant qu’une banque est une entreprise et, comme toute entreprise, elle cherche à minimiser sa prise de risque et à optimiser sa rentabilité. Pour obtenir un emprunt bancaire, vous devrez donc présenter à votre banquier un projet cohérent comportant des garanties suffisantes en termes de marché potentiel et de viabilité. Votre motivation, votre professionnalisme et votre capacité à le défendre seront par ailleurs des éléments déterminants pour obtenir un accord de prêt.

Nos conseils :

  • Renseignez-vous en amont sur les dispositifs de garantie que vous pouvez solliciter pour faciliter l’acceptation de votre demande de prêt : Garantie création Bpifrance, garanties proposées par France Active, fonds de garantie régionaux, sociétés de caution mutuelle… autant de dispositifs qu’il est important de connaître.
  • Pour vos équipements, pensez également au crédit-bail mobilier (ou "leasing"). Cela peut être une solution intéressante de financement du matériel et des véhicules sans recourir à l’emprunt. Il en est de même en cas d'acquisition d'un immeuble avec le crédit-bail immobilier.
  • Soignez le document de présentation de votre dossier, qui doit être vendeur !
  • Entraînez-vous à présenter oralement votre projet (à le "pitcher") en suivant nos conseils.

Les organismes de microcrédit

Si vous ne pensez pas pouvoir obtenir de crédit bancaire, faute de garanties suffisantes à offrir, ou si vous avez essuyé plusieurs refus, vous avez une autre solution : vous adresser à un organisme de microcrédit, qui vous apportera :
- tous les services habituels d'un établissement financier,
- et, en complément, un accompagnement pour la réalisation de votre projet de création d'activité.
Qui contacter ?

  • L'Adie finance les entreprise à travers un microcrédit pouvant aller jusqu'à 10 000 euros, en leur faisant bénéficier de financements complémentaires : prêts d'honneur et/ou de primes en fonction des régions.
  • Parcours confiance, association rattachée à la Caisse d'Epargne, accorde elle-aussi des microcrédits.

Les financements solidaires

Ce type de financement pourra vous intéresser :
-
si
vous n'avez pas obtenu la totalité de votre financement via le système bancaire,
- ou si vous vous lancez dans le secteur de l'Economie sociale et solidaire (ESS).

Dans ce cas, rapprochez-vous par exemple de :

  • La Nef, société coopérative de finances solidaires, qui finance principalement les activités ayant une dimension écologique, sociale et culturelle.
  • La Caisse Solidaire, organisme financier, créé en région Hauts-de-France, qui a étendu son champ d'intervention à l'ensemble du territoire national.

Le crowdlending

Le crowdlending est une des formes de financement participatif (crowdfunding), permettant aux entrepreneurs d'emprunter auprès de particuliers via une plateforme.
Les prêts proposés peuvent être proposés avec ou sans intérêts ou prendre la forme de prêts en minibons. Les minibons sont des titres anonymes émis par une entreprise en échange d’un crédit et qui s’adresse donc aux entreprises qui se créent sous forme de SA ou d’une SAS.

Ce type de crowdfunding permet en général de financer des dépenses non prises en compte par les banques, comme le besoin de liquidité par exemple ou des projets d'investissements immatériels.

Vos associés

Si vous créez une société, vos associés pourront "prêter de l’argent" à la société en portant une partie de leurs apports dans des comptes-courants d'associés.
Ils disposeront alors d'une créance remboursable sur l'entreprise et pouvant être rémunérée par le versement d'intérêts.
C’est un moyen, par exemple pour vos proches, de vous aider financièrement au démarrage de votre entreprise en restant minoritaire au capital.

A noter : ces comptes-courants peuvent être considérés comme des "quasi-fonds propres" (mode de renforcement des fonds propres) lorsqu'ils sont bloqués.

Bpifrance

Bpifrance est une Banque publique d'investissement qui agit, en complément du marché, pour répondre aux différents besoins de financement des entreprises.
Elle leur propose un continuum de financements à chaque étape clé de leur développement et une offre adaptée aux spécificités régionales.
Découvrir la cartographie de l'offre Bpifrance

C'est également un acteur incontournable dans le paysage de l'innovation. Bpifrance accompagne les entreprises, de l'amorçage jusqu'à leur cotation en octroyant des bourses, des crédits et en intervenant en garantie et en fonds propres.
Si votre projet est innovant, prenez rendez-vous avec une de ses implantations régionales.

janvier 2019