Aller au contenu principal
BPI France Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

S'installer dans une zone urbaine prioritaire : un bon plan ?

Installer votre entreprise dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) ou dans une zone franche urbaine - territoire entrepreneur (ZFU-TE), vous permet de bénéficier de certains avantages qu’il est bon de connaître : aides financières, des avantages fiscaux ou sociaux spécifiques... Le point sur la question !

De quoi parle-t-on ?

  • Les Quartiers prioritaires, QPPV ou QPV désignent les "Quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPPV)" ou "Quartiers Politique de la ville (QPV)".

    Ils ont été institués par la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014 pour, entre autres, favoriser le développement économique de ces quartiers, la création d'entreprises et l'accès à l'emploi de leurs habitants.

    Il y en a près de 1 500 ; leurs périmètres sont fixés par le décret n° 2014-1750 du 30 décembre 2014 pour la métropole et par le décret n° 2014-1751 du 30 décembre 2014 pour les départements et collectivités d'outre-mer, rectifiés par le décret n°2015-1138 du 14 septembre 2015.
Pour savoir si vous habitez dans un QPPV consultez le service Adresse des quartiers disponible sur le SIG (Système d'information géographique de la politique de la ville).
  • Les zones franches urbaines - territoires entrepreneurs (ZFU-TE) regroupent quant à elles des quartiers de plus de 10 000 habitants particulièrement défavorisés (taux de chômage élevé, proportion importante de jeunes non diplômés, faible potentiel fiscal, etc.).
Pour savoir si habitez dans une zone franche urbaine, consultez l'atlas disponible sur le SIG.

Les aides financières

Plusieurs dispositifs s'adressent principalement ou de façon prioritaire aux habitants des quartiers de la politique de la ville.

  • France-Active Quartiers : ce dispositif a pour objectif de faciliter l'obtention d'un crédit bancaire pour un projet de création ou de développement. France Active se porte garant du projet auprès de la banque et couvre 80 % de l'emprunt bancaire en cas d'échec de l'entreprise. En savoir plus
     
  • Fonds Impact Création : ce fonds s'adresse aux créateurs d'entreprise en franchise implantés ou souhaitant s'implanter dans des quartiers prioritaires qui ont un apport personnel insuffisant.
    Le soutien financier varie entre 50 000 € et 500 000 € en fonction de l'importance du projet. Il intervient en complément de financements bancaires. En savoir plus
    Pour postuler, s'adresser à Monte ta franchise
     
  • Microcrédits et prêts d'honneur de l'Adie  : l'Adie s'adresse aux créateurs d'entreprise n'ayant pas accès au crédit bancaire. Son soutien financier peut prendre plusieurs formes :
    - des microcrédits jusqu'à 10 000 € pour financer tous types de besoins,
    - des prêts d'honneur jusqu'à 4 000 € sans intérêt pour compléter le financement du projet,
    - un accès facilité aux dispositifs de financement locaux.
     
  • Programme Adie Créajeunes : ce programme est un parcours de formation proposé gratuitement aux jeunes des quartiers de 18 à 32 ans qui souhaitent créer leur entreprise.
    Il est accompagné d'une prime de 1 000 € maximum en complément d'un prêt Adie ou d'un prêt bancaire. En savoir plus

Aides fiscales et sociales

Aide à l’embauche

Si votre entreprise est installée dans un QPV, elle bénéficiera d’une aide à l’embauche sous forme d’aide financière si vous recrutez avant le 31 décembre 2019 un demandeur d'emploi résidant dans certains QPV. Il s'agit du dispositif expérimental des emplois francs.

août 2018