Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Crowdfunding : comment bien préparer sa campagne ?

Mai 2022

Comment accompagnez-vous les entreprises dans leurs démarches de crowdfunding ?  

Jonathan Ravallec : L’agence After Five, dont je suis le cofondateur avec Julie Ben Zaquin, accompagne les équipes à toutes les étapes d’une campagne de crowdfunding, sous forme de coaching ou de manière opérationnelle : la phase préparatoire, la phase de campagne et l’après-campagne qui est également très importante pour maintenir le lien avec les contributeurs en attendant qu’ils reçoivent le produit ou le service. Nous avons également créé des formations spécifiques, selon l’accompagnement souhaité.

Combien de temps faut-il pour préparer correctement sa campagne de crowdfunding ?  

JR : Tout va dépendre du stade de développement du projet. Plus il sera travaillé, moins la préparation sera longue. Deux éléments sont déterminants pour le succès de la campagne : une stratégie de marque bien définie et une communauté déjà créée et engagée.  

Une stratégie de marque bien définie, c’est notamment avoir réfléchi à sa vision, sa mission, ses valeurs, son ton de communication, l’identité visuelle et son storytelling. Dans une campagne de crowdfunding, ce n’est pas tant le produit ou le service que les contributeurs vont soutenir, c’est surtout l’équipe qui porte le projet avec ses motivations. Dans un deuxième temps, une campagne ne peut pas fonctionner sans communauté engagée, créée bien en amont. Plus la communauté sera importante avant le lancement, moins la préparation sera longue.  
 

Quelle est l’erreur la plus communément commises par les lanceurs de campagne ?

JR : C’est justement de sous-estimer l’importance du temps de préparation et de la constitution d’une communauté. Plus de 400 projets sont lancés chaque jour sur des plateformes en France, qu’elles soient généralistes comme Ulule ou KissKissBankBank ou spécialisées : il faut réussir à se démarquer rapidement des autres campagnes parfois concurrentes, à créer un axe de différenciation pour son projet et partir avec des soutiens visibles dès le premier jour de la campagne. Le monde amène le monde et c’est le soutien de départ de vos proches et de votre communauté qui vous amènera les contributeurs manquants à votre campagne.

Comment est-ce que l’on fixe son objectif de campagne ?

JR : C’est très important de ne pas être trop gourmand. Il faut garder en tête que le montant moyen soutenu sur les plateformes généralistes de crowdfunding se situe entre 6 000 € et 7 500 €. Il faut se demander quel montant minimum est nécessaire au lancement de son activité et définir ce montant minimum comme objectif à sa campagne. De cette manière, l’objectif est plus facile à atteindre et les dépassements constitueront un véritable atout en termes de communication, notamment vis-à-vis d’investisseurs potentiels. C’est également important de créer des paliers de contribution équilibrés en fonction de son produit, de proposer des options pour tous les budgets, tout en gardant en tête que la contribution moyenne est d’environ 50 €.

Comment mobiliser efficacement les contributeurs autour d’une campagne ?  

JR : Dans un premier temps, il faut solliciter son premier cercle de proches : la famille et ses amis proches. Ils vous connaissent parfaitement, ils seront donc prêts à vous soutenir. Leurs contributions représenteront environ 30 % de l’objectif. Ce sont eux qui amèneront d’autres contributeurs. La viralité de ce premier cercle (les amis des amis, etc.) permettra de compléter l’objectif à hauteur de 60 à 65 %, puis c’est le grand public, dont la communauté engagée en amont, qui permet d’atteindre voire de dépasser l’objectif de la campagne.  

La transparence joue un rôle central dans le processus de mobilisation, puisque les contributeurs ont besoin de garanties informationnelles et personnelles pour s’engager dans le projet : comment le produit est fabriqué, comment le service sera délivré, quelles seront les étapes de développement, qui porte le projet et est-ce que je suis convaincu par l’authenticité de l’histoire. Les porteurs de projets doivent être clairement identifiés et offrir un accès aux coulisses de leur aventure entrepreneuriale. L’objectif ici est de séduire des gens qui ne vous connaissent pas afin qu’ils financent votre idée, il ne faut pas l’oublier.