Aller au contenu principal
BPI France Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Suis-je vraiment prêt à me lancer ?

Vous êtes-vous posé certaines questions essentielles avant de prendre la décision de vous lancer ?
Si ce n'est pas le cas, c'est le moment de le faire ! Après la création ou la reprise de votre entreprise, vous serez accaparé par le quotidien et votre priorité sera de "faire rentrer du chiffre d'affaires" , c'est-à-dire de vendre et de produire, et disposerez donc de beaucoup moins de temps.

Quels sont vos objectifs personnels ?

  • Pourquoi créez-vous ou reprenez-vous cette entreprise ? Pour créer votre propre emploi ? Pour obtenir un complément de revenus ? Pour diriger, piloter et manager une équipe ? Pour vous "occuper" ? Pour changer de vie ? ...
  • Qu’est-ce qui vous intéresse vraiment dans ce projet ? Qu’est-ce que vous ferez au quotidien dans cette entreprise ? De la vente ? Des prestations ? De la gestion ? Du management… Tout à la fois ?
  • Est-ce que cela correspond à vos souhaits, à vos aptitudes, à votre personnalité, à ce que vous aimez faire ?

Se poser en amont ces questions permet de prévoir certaines difficultés et/ou déceptions, les anticiper et trouver des solutions. Reportez-vous à la rubrique de notre site dédiée à ce sujet.

Où voulez-vous emmener votre entreprise ?

Quelle est sa raison d’être ? Où voulez-vous l'emmener ? Ces questions sont importantes dès l’étape de création, mais aussi tout au long de la vie de votre entreprise.
Vous devrez garder le cap !

Ayez une vision claire de votre entreprise à court, moyen et long terme, et prévoyez les investissements, partenariats, actions à mettre en place pour y parvenir.
Cela vous aidera à placer votre énergie au bon endroit, à saisir les bonnes opportunités et à choisir les bons partenaires.

Tout cela est particulièrement important si vous entreprenez à plusieurs ! Dans ce cas :

  • assurez-vous que vous êtes tous sur la même longueur d’onde, que vous avez la même vision de votre entreprise et de son développement futur,
  • définissez la place que chacun y occupera,
  • mesurez le degré d’engagement personnel (en temps et en argent) que chacun est prêt à consacrer à l’entreprise,
  • balisez le champ de responsabilités de chacun.

Si vous ne le faites pas, vous vous exposez à un risque de conflits entre associés. Et l’on sait que c’est un des cas de défaillance des entreprises nouvelles.

Qu'est-ce que vous accepteriez de perdre dans ce projet ?

Cela vous concerne vous… mais aussi votre conjoint !
Il ne faut pas s’en cacher… Créer ou reprendre une entreprise comporte une part de risque. Le risque est inhérent à l’entrepreneuriat !
Mais ce risque, pour qu’il soit acceptable, doit être identifié et maîtrisé.
Faites donc le point sur tout ce que vous avez et que vous ne voulez pas perdre et là encore, rechercher des parades !

  • Vos économies : cet argent disponible, vous allez le placer dans votre entreprise. Comme tout placement, il peut vous rapporter beaucoup d’argent,  mais vous pouvez aussi le perdre. Vous devrez l’accepter.
  • Votre patrimoine : est-il commun avec votre conjoint ? Qu’est-ce que vous accepteriez d’engager pour les besoins de votre entreprise ? Rapprochez-vous d’un juriste car il existe des solutions pour le protéger.
  • Votre équilibre familial : assurez-vous avant de vous lancer que vous avez le soutien de votre famille. On sait à quel point le rôle du conjoint est important lorsqu’on crée ou reprend une entreprise. Parlez-en entre vous et assurez-vous que votre conjoint vous approuve, vous soutient et qu’il a bien conscience des bouleversements qui vont arriver dans votre vie : peut-être une baisse de revenus, peut-être moins de temps libre, de vacances, du stress et donc des sautes d’humeur… Tout comme vous, il doit être conscient de ce que vous risquez de perdre… et l’accepter.
  • Votre santé : vérifiez en amont que votre condition physique est en adéquation avec votre projet et que vous saurez gérer des périodes de forte intensité de travail, tout comme les périodes de stress.

Aurez-vous des clients ?

Votre produit ou votre service intéressera-t-il la clientèle que vous convoitez ? C’est l’objet de l'étude de marché.
Et c’est certainement le plus important dans un projet de création car sans clients, vous pourrez être le meilleur professionnel dans votre domaine… vous irez droit au mur !
Si vous n'avez pas réalisé d'étude de marché, reportez-vous aux conseils et explications de Bpifrance Création sur ce sujet dans le moment de vie "Je prépare ma création".


Cette question en appelle une autre…

Acceptez-vous que l’idée telle que vous l’avez imaginée, telle que vous en rêvez, pourrait ne pas marcher ? Pourrait ne pas susciter l’intérêt espéré de la part de la clientèle que vous convoitez ?
Vous sentez-vous prêt à changer votre fusil d’épaule très rapidement et à adapter votre offre à ce qui plaira à vos clients ?
C’est un phénomène que l’on constate fréquemment dans les startups… Celles qui décollent de façon spectaculaire ont souvent été amenées à saisir des opportunités en phase de test et à réorienter (parfois en totalité) leur offre en cours de route…
N’oublions pas que cette capacité à saisir des opportunités, à s’adapter est une des qualités essentielles de l’entrepreneur.

Avez-vous bien évalué tous vos besoins pour démarrer ?

Cette évaluation prend-elle en compte vos besoins personnels incompressibles en termes de revenus ?
Si vous avez le moindre doute à ce sujet :

  • reportez-vous aux conseils et explications de Bpifrance Création dans le moment de vie "Je prépare ma création",
  • découvrez l'outil d'élaboration de business-plan qui vous est proposé dans ce site par Bpifrance Création,
  • rapprochez-vous de professionnels : les réseaux d’accueil et d’accompagnement et les experts-comptables. C’est leur métier !

Avez-vous identifié toutes les solutions de financement à votre disposition ?

Il est important que vous ayez une bonne vision de ces solutions pour monter votre projet, mais aussi pour faire face à des problèmes de trésorerie pendant la phase de démarrage de votre entreprise.
Connaissez-vous par exemple les réseaux qui accordent des prêts d’honneur, les organismes qui interviennent en garantie ?
Vous pouvez les identifier sur ce site dans le moment de vie "Je prépare mon projet de création" ou "Je prépare mon projet de reprise".

Enfin, avez-vous repéré les interlocuteurs que vous pourrez consulter en début d'activité ?

Vous aurez sans doute de nombreuses interrogations pendant la phase de démarrage de votre activité. A qui vous adresserez-vous ?
Identifiez dès maintenant vos futurs interlocuteurs car après la création/reprise… vous aurez la "tête dans le guidon" et peu de temps disponible pour le faire.

janvier 2019
Questions réponses
Quand doit-on s'immatriculer ?

En principe, une personne est tenue de s'immatriculer au centre de formalités des entreprises dès lors qu'elle exerce d'une manière habituelle une activité lucrative lui permettant de dégager un revenu de subsistance.
Tout dépend donc de l'activité envisagée et de ses conditions d'exploitation. En cas de difficultés, les tribunaux apprécient au cas par cas ces critères.