Immatriculer sa micro-entreprise étape par étape : le guide complet

Depuis le 1er janvier 2023, pour immatriculer sa micro-entreprise il faut se rendre sur le site du guichet unique tenu par l’Inpi qui centralise depuis cette date l’ensemble des centres de formalités des entreprises (CFE). Ce document reprend les différentes étapes rencontrées lors de votre parcours d’immatriculation, illustrées par des copies d'écrans. Vous retrouvez ainsi les explications de chaque étape, ainsi que les points d'alerte pour créer votre micro-entreprise en toute sérénité. 

Identité de l'entreprise

Un fois connecté sur le site du Guichet unique, dans le tableau de bord vous devez "déclarer une formalité d'entreprise", puis cliquez sur "création d'entreprise". C'est à partir de là que les étapes suivantes débutent.

 

  • L'entrepreneur

C'est sur le premier écran que vous décidez de vous déclarer sous le statut de la micro-entreprise.
Si vous avez déjà exercé une activité non salariée, vous devez répondre "oui" à la seconde question.

Ecran 1

Une fois la forme validée, il faut renseigner les informations sur l’entrepreneur lui-même :

Ecran 2

Si vous exercez votre activité de manière non sédentaire, c’est-à-dire que vous exercez votre activité de façon itinérante dans différents lieux sur l’espace public, vous devez cocher la case suivante : 

Ecran 3

S’ouvre la case "qualité de non sédentarité" où vous devez choisir entre :

  • ambulant ressortissant UE hors France (si vous êtes un ressortissant de l'UE) ;

  • ambulant non sédentaire (dans les autres cas).

Les écrans suivants permettent de renseigner les informations sociales pour procéder à votre affiliation à un régime d’assurance maladie.  

En tant que micro-entrepreneur, vous serez sous le régime micro-social. Vous devez à ce stade choisir la périodicité de vos déclarations "mensuelles" ou "trimestrielles" :

Ecran 4

 Votre adresse personnelle :

Ecran 5

Et enfin les informations concernant votre régime d’assurance maladie actuel (à compléter selon vos informations personnelles) avec votre numéro de sécurité sociale :

Ecran 6

Activité antérieure : vous devez cocher "oui" si vous avez déjà eu une activité non salariée précédemment.

Vous devez répondre "oui" à la question sur l’Acre si une demande auprès de l'Urssaf a déjà été effectuée. 
Dans le cas contraire, la demande d'Acre doit être adressée à l'Urssaf concomitamment à la déclaration de création/de reprise d'entreprise sur le Guichet unique. Le formulaire de demande d’Acre doit être envoyé accompagné du justificatif de création d’activité.

Dans le champ organisme d’assurance vous devez renseigner votre organisme d’assurance actuel. Les organismes proposés sont les suivants :

  • Régime général 

  • Agricole 

  • Non salarié non agricole

  • Enim 

  • Autre 

L’Urssaf préconise d’indiquer "régime général" si vous ne connaissez pas votre organisme d’assurance ou en cas de doute.

Exercice d’une activité simultanée : vous devez cocher "oui" si vous exercez une autre activité en plus de votre activité indépendante.

 

  • L'entreprise

Vous devez ensuite renseigner les informations concernant l’adresse de l’entreprise, c'est-à-dire là où vous exercerez votre activité. 

Cette adresse peut être celle de votre domicile, dans un local professionnel ou encore dans une société de domiciliation

Ecran 7

A la question "l’entrepreneur souhaite-t-il fixer l’adresse de son entreprise à son domicile personnel ?", en répondant "oui" une mise en garde s’ouvre pour vous indiquer que la communication de l’adresse de l’entreprise au registre national des entreprise (RNE) est obligatoire et qu’à ce titre elle sera rendue publique et pourra être diffusée. 

 

  • Le contrat d’appui

Vous devez ensuite répondre à la question concernant l'existence d'un éventuel contrat d’appui :

Ecran 8

En répondant "oui" au contrat d’appui, vous devez renseigner les informations concernant ce contrat : 

  • Date de début et date de fin du contrat ;

  • Entreprise contractante (Siren et dénomination) ;

  • Adresse de l’entreprise contractante.

Composition de l’entreprise

Vous devez rajouter à cette étape les personnes ayant le pouvoir d’engager l’entreprise, autres que le chef d’entreprise.

Ecran 9

Si vous êtes seul, vous pouvez passer à l’étape suivante. 
 
S’il existe des personnes autres que le chef d’entreprise ayant le pouvoir d’engager l’entreprise ou des indivisaires, vous devez remplir les renseignements suivants :

Ecran 10

Dans le rôle du mandataire, vous avez le choix entre : 

  • Indivisaire ; 

  • Personne ayant le pouvoir d’engager l’établissement. 

Ecran 11

Ecran 12

Insaisissabilité

Pour rappel depuis le 15 mai 2022, avec le nouveau statut de l'entrepreneur individuel, il y a une séparation automatique des patrimoines personnel et professionnel de l'entrepreneur. 

Attention, en cochant "oui" vous renoncez à l’insaisissabilité de votre résidence principale. Vous ne devez cocher "oui" que si votre résidence principale est devenue saisissable suite à une déclaration de renoncement de l’insaisissabilité de droit. 

Si ce n’est pas le cas, cochez "non".

Ecran 13

L'étape suivante concerne les déclarations d'insaisissabilité des biens fonciers ne servant pas à l'activité professionnelle.

Si vous n’avez aucune déclaration d’insaisissabilité, vous pouvez passer à l’étape suivante.

Mais si vous avez effectué une déclaration d’insaisissabilité de votre résidence secondaire par exemple, vous devez la déclarer ici :
 

Ecran 14

Ecran 15

Etablissement

  • Informations générales

Les informations qui doivent être complétées ensuite sont relatives à l’établissement lui-même.

Ecran 16

Il s’agit cette fois de compléter l’adresse professionnelle de l’entreprise (pour rappel cette adresse peut être différente de l’adresse du domicile de l’entrepreneur). 

Indiquez également la présence ou non de salariés dans l’entreprise.

Ecran 17

  • Activité 

A cette étape, vous devez décrire votre activité après avoir cliqué sur "ajouter une activité".

Ecran 18

Ecran 19

Ecran 20

Une fois votre activité décrite, vous devez rentrer les différentes catégorisations qui correspondent à votre activité. 

N’hésitez pas à faire appel au bot pour vous aider dans cette étape !
 

Ecran 21

De même, pour des informations sur le fonctionnement du Guichet unique ou sur les formalités elles-mêmes, le déclarant peut faire appel à l’assistance téléphonique. Le service Inpi direct est joignable de 9h à 18h les jours ouvrés au +33 (0)1 56 65 89 98. 

Renseignez ensuite si l’activité envisagée est une création ou une reprise :

Ecran 22

En cas de reprise vous devez indiquer le nom de l’ancien exploitant.

La rubrique suivante est à remplir dans le cas où vous souhaitez renseigner votre site internet (en lien avec votre activité).

A défaut, vous pouvez passer à l’étape suivante.
 

Ecran 23

 

Options fiscales

Pour rappel le versement libératoire est un mécanisme d’imposition forfaitaire du chiffre d’affaires généré par l’activité de votre micro-entreprise. L'impôt sur le revenu est payé à titre définitif au fur et à mesure de la déclaration du chiffre d’affaires sur le site de l’Urssaf.

Avant d’opter pour le versement libératoire, vous devez vérifier votre éligibilité. Cette option est possible si le revenu de votre foyer fiscal de l'avant dernière année est inférieur ou égal, pour une part de quotient familial, "à la limite supérieure de la 2e tranche du barème de l'impôt sur le revenu de l'année précédente". Cette limite est majorée de 50 % ou de 25 % par demi-part ou quart de part supplémentaire.
 

Ecran 24

A défaut d'option pour le versement libératoire, vous serez imposé au barème progressif de l'impôt sur le revenu sur le chiffre d'affaires abattu réalisé avec les autres revenus du foyer.  

Pièces justificatives

La fourniture d’une pièce d’identité en cours de validité est obligatoire si vous êtes Français ou ressortissant de l’Union européenne. En cas de nationalité étrangère vous devrez fournir un titre de séjour autorisant l’exercice d’une activité non salariée.

Ecran 25

Si c’est un mandataire qui effectue la déclaration en votre nom, ce dernier doit justifier d’un pouvoir et joindre une pièce d’identité

Ecran 26

Enfin, vous pouvez joindre des pièces supplémentaires et notamment :

  • acte de renonciation à la protection du patrimoine personnel ;

  • déclaration d’insaisissabilité du patrimoine foncier ne servant pas à l’activité professionnelle ;

  • acte de cession du fonds de commerce en cas de reprise, ainsi que tous les documents de publicité légale de la cession ;

  • copie du contrat Cape ;

  • pour les activités commerciales et artisanales, un justificatif de jouissance du local (contrat de domiciliation, contrat de bail, facture d’électricité, quittance de loyer, etc.) ;

  • pour les activités règlementées, justificatif de la qualification professionnelle ;

  • etc.

Ecran 27

Vous pouvez demander que les informations enregistrées dans le répertoire Siren ne puissent être consultées par des tiers en cochant la première case.
Dans la deuxième case, vous pouvez consentir ou non à la mise à disposition de vos données personnelles à des fins de prospection.

Ecran 27

A l’étape suivante, vous pourrez visionner un récapitulatif de vos déclarations.

En cochant la case "valider le dossier", un Pdf de votre formalité sera généré. Il est à conserver.
 
Un fois votre dossier validé, il ne vous restera plus qu’à cliquer sur "signer la formalité" afin que cette dernière soit instruite par l’Insee puis ensuite transmise aux différents organismes compétents (greffe du tribunal, chambre des métiers, etc.). 

Cette étape réalisée, n’oubliez pas ensuite de créer votre compte sur le site autoentrepreneur-urssaf.fr et de faire votre demande d’Acre si vous êtes éligible. Vos données seront alors traitées par l’Urssaf afin de créer votre compte pour que vous puissiez procéder à vos déclarations de chiffre d’affaires.
 
Vous pouvez désormais débuter votre activité !
Créez votre Pass Créa
La boite à outils qui va vous aider à construire votre projet de création d'entreprise de A à Z.