Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

10 conseils pour vendre en ligne

Aujourd’hui les barrières technologiques ont été levées par la mise à disposition de solutions grand public, comme la conception de site internet clé en main et de nombreuses solutions de paiement en ligne. 
Les entreprises, les indépendants, commerçants, artisans, professions libérales, se tournent vers le digital pour vendre en ligne. Voici 10 conseils qui vous aideront à vendre en ligne. 
 

1. Vérifiez si votre produit intéresse le marché  

Vous devrez vous assurer que le produit va plaire à votre cible. Voici quelques idées qui pourront vous aiguiller dans cette démarche :
-    un questionnaire en ligne
-    un étude de la concurrence,
-    les études sectorielles concernant les grandes tendances du marché,
-    etc.
On parlera d’étude de marché, une brique importante du business plan, et une étape indispensable si vous demandez des financements pour développer votre projet de création d’entreprise.

2. Mettez à jour les informations de l’entreprise

En fonction de votre activité, les informations de votre entreprise devront être à jour sur des sites incontournables dits généraux et/ou spécialisés, comme Google My Business, Facebook, Instagram, Pages Jaunes, TripAdvisor, Mappy, etc. 
Cela vous permettra d’assurer votre visibilité et faire connaître l’évolution de votre offre de service.

3. Choisissez-le ou les modèles de vente en ligne

Vous avez le choix entre différents modèles : 

  • La création d’un site internet – Même si vous ne savez pas coder, des solutions clés en main existent pour créer un site vitrine (WordPress, Landen, etc.), ou une boutique en ligne (Shopify, WooCommerce, Wix, etc.).
  • La vente sur les réseaux sociaux ou le « social selling » avec Facebook, Instagram, Pinterest, etc. Pensez à créer un compte pro pour vos pages médias sociaux, car les  fonctionnalités ne sont pas les mêmes  .
  • La commercialisation des produits sur les places de marché ou « marketplace » (Amazon, PriceMinister, Leboncoin, Ebay, etc.), vous permettra de bénéficier du flux important de ces plateformes.

Vous pouvez être omnicanal, puis, sélectionner une ou plusieurs plateformes de prédilection.

4. Soyez clair dans les modes de livraisons et de paiement

Au moment du paiement, le panier du client est parfois  mis à l’abandon… Aidez votre client à finaliser sa commande en montrant « patte blanche » sur la sécurité des moyens affichés et en lui proposant plusieurs modes de paiement :

  • Le paiement en ligne (PayPal, Alma, Lydia Pro, Paylib, SumUp, …),
  • Le virement, 
  • La carte bancaire,
  • Etc.

Le client aura plus de facilité à payer en ligne si votre site est sécurisé. 

Donner aux clients le choix de plusieurs modes de livraison et de transport, c’est lui permettre d’opter pour le service qui lui convient le mieux. Vous transformez la notion de « prix imposé » en un « choix de délais proposés. » 
Vous pouvez avoir plusieurs transporteurs différents, qui peuvent être fonction de la nature de la livraison :

  • « urgente » en 24h, 
  • « standard » de 2 et 4 jours, 
  • « économique »,
  • « en point relais »,
  • « gratuite » via le Click & collect, 
  • Etc.

5. Investissez dans la publicité online

Vous allez surement prévoir une stratégie de social media*, notamment sur Facebook ou Instagram. Prévoyez donc un budget annuel, réparti  par mois et voire à la semaine, afin de communiquer et toucher votre cible et ainsi réaliser des ventes, augmenter votre chiffre d’affaires et avoir vos premiers followers. Les réseaux sociaux sont également un excellent moyen de dialoguer et d’informer votre communauté et vos potentiels clients de vos nouveautés, et d’anticiper leurs besoins.

6. Mettez en avant les recommandations et avis clients

Un client est satisfait ? Alors il faut le faire savoir ! Près de 9 français sur 10 consultent les avis sur internet avant de procéder à l’acte d’achat. 
N’hésitez donc pas à récolter les recommandations de vos clients par un questionnaire de satisfaction en fin de chaque prestation. Demandez son accord afin d’exploiter les verbatims dans vos supports de communication. Ces avis clients ont plus d’impact que le storytelling raconté par l’entreprise elle-même, car la voix est donnée aux principaux intéressés.
Répondez également aux avis négatifs car vous montrez à vos clients votre implication et votre engagement dans l’amélioration de vos services.

7. Soignez le contenu de votre site

Les photos doivent être de qualité, notamment si vous êtes sur Instagram ou Pinterest. Cela va concerner notamment les produits, la mise en scène, les illustrations, ... 
Le format des photos a son importance sur les réseaux sociaux, suivez le guide 2020 du blog du modérateur, sur la taille des images sur les principales plateformes.

En plus de l’aspect visuel, les textes doivent aussi être soignés et sans fautes d’orthographe (fiches produits, description, présentation…). Adaptez votre contenu au web avec :

  • des phrases courtes, 
  • des intertitres, 
  • des mots clés en gras, 
  • le message principal en début de paragraphe,
  • sans jargon, 
  • un ton en adéquation avec votre cible.

Ce sont des signaux positifs pour le SEO*.

8. Passez par un prestataire

Demandez à un prestataire de réaliser une mission spécifique peut vous faire gagner du temps, notamment si vous êtes sur plusieurs fronts en même temps. Cela peut concerner par exemple la mise en place de votre boutique en ligne, la rédaction de vos contenus, ou la conception d’une campagne de communication sur les réseaux sociaux, etc. 
Cela vous permettra de vous consacrer pleinement à votre cœur de métier. D’autant plus si vous n’êtes pas à l’aise avec une technologie ou l’exercice.

9. Formez-vous ! 

L'utilisation des outils digitaux et / ou réseaux sociaux peuvent être un véritable booster de votre commerce mais pour optimiser sa visibilité et développer sa communauté, il existe des règles qu'il faut maîtriser. De nombreuses formations existent pour vous aider à utiliser au mieux tous ces outils. Cela peut vous permettre de mieux comprendre et être plus autonome sur une technologie. N’hésitez pas à vous former !

10. Mesurez toutes vos actions

Retenez cette phrase tout au long de votre vie entrepreneuriale : tout ce qui se mesure s’améliore ! 
Les KPIs (ou indicateurs de performance) peuvent faciliter la prise de décisions. Déterminez les KPIs de l’entreprise afin de vérifier l’efficacité de vos actions par rapport à des objectifs définis en amont.

L’indicateur peut avoir différentes formes :

  • La croissance du chiffre d’affaires sur une période donnée
  • Le nombre de nouveaux adhérents
  • Le panier moyen
  • Le taux d’ouverture de la newsletter
  • Etc.
janvier 2021

Avez-vous créé votre Pass Entrepreneur?

Je crée mon Pass