Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Rechercher des investisseurs pour financer son projet de création

Si vos capitaux propres sont insuffisants pour démarrer votre projet d'entreprise (ou plus tard pour le relancer ou le développer) vous pouvez dans certains cas les renforcer en faisant appel à des investisseurs extérieurs privés ou publics qui prendront une participation au capital de votre société. C'est ce que l'on appelle réaliser une "levée de fonds".
En création d'entreprise, cela permet d'alimenter les fonds propres, de gonfler le capital et ainsi de prétendre à des prêts plus importants.

Rechercher des investisseurs, ce n'est pas réservé aux startups ?

La levée de fonds auprès d'investisseurs concerne effectivement surtout les startups, qui proposent un produit ou service nouveau par rapport à l’existant, avec un potentiel de croissance important et rapide et des perspectives de retour sur investissement prometteuses.

Néanmoins il existe une  catégorie d'investisseurs qui placent la rentabilité au second plan et privilégient l'impact sur le territoire ainsi que les valeurs de l'entreprise créée.

Ainsi, si vous créez une TPE et que vos besoins sont modestes :

  • Vous pouvez contacter des organismes de proximité (clubs d'investisseurs ou capital-risque solidaire) qui accompagnent la création d'entreprises locales.

    Les Cigales (Clubs d'investisseurs pour une gestion alternative et locale de l'épargne solidaire) investissent dans des projets de TPE locales et accompagnent leurs dirigeants dans le lancement de leur activité.
    - Prises de participation minoritaires assorties éventuellement d'un apport en compte-courant d'associé.
    - Montant : généralement entre 1 500 et 5 000 euros. Mais plusieurs Cigales peuvent investir dans un même projet.
    - Durée :  5 ans 

    Le capital-risque solidaire, comme Garrigue par exemple pour les projets de création d'entreprise ou de développement dans l'Economie sociale et solidaire (ESS) ou encore Autonomie & Solidarité dans les Hauts-de-France, finance également des TPE.
    Garrigue est une coopérative citoyenne de capital risque d'amorçage et de développement dans des entreprises ayant une finalité sociale et/ou environnementale.
    - Prise de participations minoritaires (entre 5 et 30 %), complétée éventuellement par un apport en compte-courant d'associé ou par un prêt participatif.
    - Durée : entre 5 et 7 ans
    - Montant : entre 20 000 et 40 000 euros
     
  • Et/ou de faire appel à l'épargne d'investisseurs privés pour financer un projet de création d'entreprise via le crowdfunding. L'investissement peut être réalisé :
    - en capital : le financeur est rémunéré sous forme de dividendes ou de plus-values réalisées lors de la cession des titres,
    - en obligations : sa rémunération prend la forme d'intérêts,
    - ou contre royalties : sa rémunération prend la forme de commissions sur le chiffre d'affaires.

Comment se déroule une levée de fonds de startup ?

Elle se déroule en plusieurs étapes :

  • La première étape : celle du Pre-seed 
    Elle consiste à se tourner vers ses proches : famille, amis, relations professionnelles, etc. pour créer rapidement l'entreprise. C'est ce que l'on appelle la Love Money
     
  • La seconde étape : celle du Seed ou amorçage
    Elle consiste à financer le développement du produit ou du concept. Une première version est déjà disponible et l'entreprise a trouvé ses premiers clients. Elle doit alors terminer le produit, valider le marché à plus grande échelle et procéder à des recrutements. Des pivotements sont souvent nécessaires. 

    Les investisseurs concernés durant cette phase sont principalement les business-angels. Ils ont en effet souvent une expérience entrepreneuriale qui les amène à prendre des risques élevés. Ils peuvent s'engager sur des critères autres que financiers : l'idée elle-même ainsi que la valeur et la crédibilité de l'équipe dirigeante, sa capacité à prendre des décisions, à pivoter en cas de fausse route. 

    Certains fonds de capital risque (VC) interviennent aujourd'hui en seed. Exemples :
    - Kima Ventures : Fonds lancé par Xavier Niel.
    - Isai : Fonds d'investissement des entrepreneurs Internet. Il rassemble plus de 250 entrepreneurs.
    XAnge : Fonds spécialisé en early-stage (pre-seed, seed, et serie A) qui investit dans 3 domaines principaux : le digital, la deeptech et l’impact. 
     
  • La troisième étape : le second tour de table ou "Série A" 
    Elle consiste à financement le développement de l'activité et les besoins en financement sont plus importants.
    A ce stade, l'entreprise fonctionne, le produit ou concept est au point et dégage des revenus. 
    Elle est en mesure de présenter des éléments chiffrés plus solides sur son activité et sur le potentiel du marché à conquérir. 
    Les investisseurs à ce niveau sont les fonds de capital risque (VC) et les business-angels.
Pour vous aider à boucler plus rapidement ce second tour de table, qui est souvent plus compliqué et plus long à réaliser, Bpifrance peut vous accorder un Prêt d'amorçage investissement avec le FEI. 
Son montant, compris entre 100 000 et 500 000 euros est égal à la moitié de la levée de fonds réalisée.
  • Viennent ensuite les séries B, C...
    Il s'agit des tours de tables suivants pour financer la croissance de l'entreprise, avec des montant qui se situent généralement au delà de désignent les tours de table suivants avec des montants très importants et un panel d'investisseurs plus nombreux.
février 2019

Avez-vous créé votre Pass Entrepreneur?

Je crée mon Pass