Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Les business angels

Les projets innovants à fort potentiel de croissance peuvent faire appel aux business angels pour leur première levée de fonds. 
Mais qu'est-ce qu'un business angel et comment son soutien peut-il se concrétiser ?

Publicité

Qu'est-ce qu'un business angel ?

Un business angel est une personne physique qui décide d'investir une partie de son patrimoine financier dans des sociétés innovantes à fort potentiel.
Le business angel est souvent un cadre d'entreprise en activité ou un ancien entrepreneur : il (ou elle) a donc une réelle expérience de la vie entrepreneuriale qui l'amène à partager son carnet d'adresses et à donner des conseils judicieux pour favoriser le développement de l'entreprise et la conduire à sa réussite.
Tous poursuivent un même objectif : dégager une plus value substantielle via leurs investissements.

Dans quels cas faire appel aux business angels ?

Les business angel financent uniquement  des projets innovants (innovation technologique ou autre) à fort potentiel de croissance.

En revanche, l'appartenance des projets à un secteur économique ou leur localisation géographique ne présentent pas de barrières particulières même si parfois cela peut retenir un peu plus leur attention.

Les BA apportent non seulement des fonds pour renforcer les fonds propres de l'entreprise et lui permettre de percer sur son marché, mais aussi leur expérience et leurs compétences.
En général, ils restent minoritaires au capital de l'entreprise (part du capital inférieure à 20 % en général) mais participent activement à la vie de l'entreprise et à la prise de décision. Pour ces raisons, ils privilégient des entreprises de proximité et préfèrent investir dans des projets locaux (dans leur département ou leur région).
Certains se spécialisent dans un secteur économique précis (santé, numérique, etc.) pour des raisons liées à leur vécu professionnel.

Les business angels interviennent sur des montants généralement inférieurs à 1 million d'euros (en moyenne entre 300 et 500 000 €) lorsqu'ils se groupent pour financer un projet auquel ils "croient". Ils financent aussi bien l'amorçage (la recherche et la mise en oeuvre du projet) que le développement d'un nouveau produit/service ou de nouveaux débouchés.
Le "ticket moyen" (somme annuelle investie par un business angel) est de 10 à 20 000 €.

Pour quelle raison faire appel aux business angels ?

Le financement par les business angels est un formidable effet de levier qui permet d'obtenir d'autres financements (bancaires par exemple).

Comment s'effectue la sélection ?

La sélection est sévère mais elle ne porte que sur la faisabilité et la réussite potentielle du projet porté par une équipe compétente.

Elle se fait en plusieurs étapes :

Le dépôt d'un dossier de présentation du projet (executive summary) de quelques pages qui sera examiné attentivement par l'équipe de permanents du réseau afin de déterminer l'intérêt du projet.

Si le projet est retenu, l'équipe est invitée à présenter oralement son projet (elevator pitch) devant un premier jury qui constitue le "comité de sélection" constitué de plusieurs membres du réseau. La séance dure 10/15 minutes maximum.

Si la présentation a intéressé un ou plusieurs business angels, ceux-ci vont approfondir l'examen du projet (due diligence) et commencer les négociations sur les conditions de leur entrée au capital.

Le projet est financé après la signature du pacte d'actionnaires (closing).

A noter : lorsque plusieurs business angels sont intéressés par un même projet, ils se regroupent en société d'investissement de business angel (SIBA) pour partager les risques.

Combien de temps faut-il prévoir avant de toucher les fonds ?

La durée de la levée de fonds est variable mais s'étale tout de même sur plusieurs mois :

  • 3 mois environ entre le début de la mise en forme du projet et la rédaction de l'executive summary,
  • entre 5 et 9 mois entre le premier contact et la signature de la lettre d'intention (term sheet),
  • 1 mois pour la finalisation de la levée et le versement des fonds.

Comment se fait la sortie du capital ?

Idéalement et si les conditions sont réunies, le business angel revend sa participation dans un délai de 3 à 5 ans.

Les différentes sorties possibles :

  • rachat de l'entreprise par un industriel,
  • introduction en bourse,
  • rachat de l'entreprise par un fonds d'investissement.

Qui contacter ?

décembre 2018
Publicité
Publicité