Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Abécédaire

Management environnemental

Il désigne les méthodes de gestion d'une entreprise visant à prendre en compte l'impact environnemental de ses activités, à évaluer cet impact et à le réduire. Cette démarche peut être motivée par : respect des réglementations, amélioration de l'image de l'entreprise, amélioration des relations avec les riverains, économies, certification environnementale ou un écolabel, etc.
Les actions entreprises dans le cadre d'un système de management environnemental peuvent être :
- un écobilan des activités de l'organisme ;
- l'écoconception des produits ;
-  la prévention de la pollution ;
-  la diminution de la consommation des ressources naturelles ; 
-  la diminution de la consommation d'énergie ;
-  la réduction des déchets ;
-  l'éducation à l'environnement ;
-  la certification suivant les normes environnementales ;
-  l'implication des fournisseurs et sous-traitants en les encourageant à adopter un système de management environnemental.
Dans une politique de management environnemental, l’évaluation est nécessaire pour déterminer si les objectifs fixés sont atteints et éventuellement envisager des actions correctrices.

Source : Ademe

Rechercher

Mandat

Acte ou contrat autorisant une personne, appelée "mandataire", à accomplir un acte juridique pour le compte d'une autre appelée mandant.
Rechercher

Marchandises

Biens achetés par l'entreprise et revendus en l'état.
Rechercher

Marché disponible

Lorsque l'on réalise une étude de marché concernant un point de vente, on doit calculer le marché théoriquement disponible le concernant.
Pour cela, après repérage de la zone de chalandise de ce point de vente, on multiplie le nombre de consommateurs de cette zone par le montant moyen de la "dépense commercialisable" concernée (par exemple : volume de consommation annuel par habitant du produit que l'on veut vendre ou taux d'équipement ou de renouvellement).
La dépense nationale moyenne à utiliser dans le calcul est à corriger éventuellement grâce à l'indice de disparité de consommation fourni par CCI France.
Le marché disponible est égal au marché théorique minoré de la part de marché que captent les concurrents locaux (sédentaires et forains) et les entreprises de vente par correspondance.

Rechercher

Marché (d'une entreprise)

Un marché est un système d'échanges commerciaux et financiers.
A propos d'une entreprise en création, quand on parle de "son marché" il s'agit de l'ensemble des clients potentiels de celle-ci.
Un marché peut se définir également à propos d'un produit déjà commercialisé, d'une marque existante ou d'une entreprise déjà installée. Dans ce cas, il s'agit de l'ensemble des clients achetant ce produit, ou achetant les produits de cette marque ou des clients de cette entreprise.
Quand on analyse le marché d'un produit, on étudie :
- "la demande" : les consommateurs de ce produit, donc les clients potentiels,
- "l'offre" : les concurrents opérant sur le marché de ce produit,
- et "l'environnement" : tous les éléments qui influent directement ou indirectement sur le fonctionnement de ce marché, par exemple démographie, réglementation, conjoncture, etc.
Rechercher

Marge

Différence entre un prix de vente et un coût.
Rechercher

Marge commerciale

La marge commerciale (ou marge commerciale brute) est le "supplément de valeur" apporté par l'entreprise au "coût des marchandises vendues dans l'exercice".
Cette notion concerne les entreprises commerciales revendant en l'état des marchandises achetées.
Marge commerciale = Ventes de marchandises - coût d'achat des marchandises vendues
Rechercher

Marketing

Le marketing est un ensemble de moyens techniques utilisés pour concevoir et commercialiser des produits ou services adaptés aux attentes et besoins identifiés de clients solvables, accessibles et ciblés en prenant en compte l'ensemble des contraintes qui pourraient peser sur les ventes et la profitabilité.

Rechercher

Marketing-mix

Ensemble des décisions de marketing prises par une entreprise, à un moment donné, sur un produit/service ou sur l'ensemble de sa gamme pour influencer et satisfaire sa clientèle.
Elles concernent :
- le produit (par exemple : le choix d'un modèle familial, du niveau "bas de gamme", sans création d'une marque, etc.),
- le prix (niveau de prix, conditions pour remise tarifaire, délais de paiement accordés, etc.),
- le mode de distribution (choix du canal de distribution, etc.),
- la communication (publicité, PLV : publicité sur le lieu de vente, etc.).

Rechercher

Marque de fabrique, de commerce et de service

Signe distinctif, le plus souvent un logo ou une marque déposée comprenant un nom et un graphisme, attaché au produit ou service, ayant pour but de le distinguer des autres produits de la concurrence.
Rechercher

Masse des créanciers

Groupe des créanciers chirographaires intervenant dans le processus de redressement judiciaire des entreprises.

Rechercher

MBI (Management Buy-In)

"Management Buy In" ou MBI est un terme anglo-saxon qui recouvre la reprise d'entreprise par un ou plusieurs repreneurs jusque-là étranger(s) à la société reprise. Sur le plan juridique et financier, il s'agit de la même technique que le "Management Buy Out" (MBO) ou le "Leveraged Buy Out" (LBO), qui recouvre la reprise d'une entreprise par des repreneurs qui était déjà présent dans l'entreprise (voir ces termes).

Formellement le terme ne s'applique qu'à des opérations dans lesquelles la société holding d'acquisition comporte comme actionnaire des acteurs du Capital Investisement (Private Equity), généralement majoritaires.

Rechercher

MBO (Management Buy-out)

Acronyme anglo-saxon signifiant "Management Buy out". Il s'agit d'une opération d'acquisition réalisée par les managers de l'entreprise en recourant à un montage de type LBO.

Rechercher

Merchandising

Ensemble des actions que l'on peut mettre en œuvre dans son magasin pour accroître le niveau des ventes et la rentabilité : disposition et présentation des produits, agencement, devanture, vitrines, kakémonos, animation du point de vente, gestion des produits, etc.

Rechercher

Métiers verdissants

Les métiers verdissants se rapportent à des professions "dont la finalité n’est pas environnementale, mais qui intègrent de nouvelles briques de compétences pour prendre en compte de façon significative et quantifiable la dimension environnementale dans le geste métier". Ils concernent des domaines d’activités variés tels que le bâtiment (conception, construction-rénovation, équipements), les transports (conduite, logistique), l’agriculture, le tourisme, etc.

Sources : AFE et Observatoire national des emplois et métiers de l’économie verte

Rechercher

Métiers verts (ou éco-activités)

C’est un métier "dont la finalité et les compétences mises en œuvre contribuent à mesurer, prévenir, maîtriser, corriger les impacts négatifs et les dommages sur l’environnement". Il s’agit principalement des métiers de l’assainissement, du traitement des déchets, de la production et distribution d’énergie et d’eau et de la protection des espaces naturels.

Sources : AFE et Observatoire national des emplois et métiers de l’économie verte

Rechercher

Micro-entreprise

La terminologie "micro-entreprise", désigne :
sur le plan économique, une entreprise occupant moins de 10 personnes, et dont le CA annuel ou un total de bilan n'excède pas 2 millions d‘€.
sur le plan comptable, une entreprise ne dépassant pas 2 des 3 seuils suivants :
   - Total du bilan : 350 000 €
   - Montant du CA : 700 000 €
   - Nombre moyen de salariés : 10
. et, sur le plan fiscal, un régime "ultra simplifié" de détermination des bénéfices imposable, offrant la possibilité de réduire au minimum les obligations comptables et fiscales des entrepreneurs individuels (En savoir plus sur ce régime). 

Rechercher

Milestone

Terme anglo-saxon pour désigner dans une opération de capital-risque les obligations successives qu'une start-up s'engage à réaliser pour déclencher le versement des fonds de l'investisseur en capital.
Rechercher

Mobilisation de créances

Opération permettant d'obtenir iimmédiatement la contrevaleur de créances normalement payables à terme.
Par exemple l'escompte bancaire d'un effet de commerce est un crédit de mobilisation de créances.
Pour mobiliser son chiffre d'affaires, une entreprise doit se tourner vers son banquier ou vers une société d'affacturage.
Rechercher

Modèle économique

Principe de rentabilisation d'un projet. Le modèle économique désigne la façon dont l'entreprise va concrètement gagner de l'argent. C'est une partie très importante du plan d'affaires (business plan).
Le "business-model" est l'appellation anglo-saxonne du modèle économique.
Rechercher

Moins-value

Différence négative entre le prix de cession d'un actif de l'entreprise et sa valeur nette comptable.
Rechercher

Motivations

Les motivations représentent le "moteur interne" qui donne l'énergie pour créer une entreprise, qui pousse le porteur de projet et le détermine à passer à l'acte.
Un créateur d'entreprise a souvent plusieurs motivations. Il doit les reprérer toutes afin de vérifier qu'elles sont compatibles et cohérentes avec les perspectives et les exigences de son projet économique.
Rechercher

Multirisques

L'appellation varie d'une société d'assurance à l'autre : multirisques entreprise, multirisques professionnels, multirisques artisans ou commerçants… Mais le principe est le même : réunir, dans un seul et même contrat d'assurance, des garanties destinées à couvrir différents risques et événements inhérents à l'activité professionnelle. Certaines de ces garanties, dites "garanties de base", sont prévues d'office (responsabilité civile, incendie, vol, etc.), tandis que d'autres sont proposées en option (bris de glace, bris de machine, etc.). Le contrat "multirisques" est conçu pour répondre aux besoins du plus grand nombre, les entreprises trop importantes ou trop particulières ne sont pas visées par ce type de formule.
Source : CDIA

Rechercher