Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Enrichir ses compétences : les formations à la reprise d'entreprise

Vous avez l'intention de reprendre une entreprise ? Quelles sont les formations à suivre pour bien préparer votre projet de reprise d'entreprise et où vous former ? Vous trouverez dans ce document les informations indispensables sur les formations qui vous concernent, que vous souhaitiez vous former à la reprise proprement dite, à la gestion d'une entreprise ou encore acquérir de nouvelles qualifications.

Pourquoi se préparer à la reprise d'une entreprise en suivant une formation ?

Une formation à la reprise d'entreprise est bénéfique sur de nombreux points :

  • Pour comprendre les méthodes et les outils : la procédure de reprise d'une entreprise est complexe. Vous préparer vous permet d'acquérir un vocabulaire spécifique, de renforcer votre compréhension des mécanismes de la reprise d'entreprise et de mieux en anticiper et gérer les enjeux.
  • Pour développer ses connaissances ou les remettre en question : par exemple, si vous êtes cadre dans un grand groupe et reprenez une TPE, une formation vous permettra d'adapter vos compétences (gestion, management, relations avec les partenaires...) à un contexte différent de celui que vous connaissez aujourd'hui.
  • Pour échanger avec d'autres candidats repreneurs : votre expérience et votre regard professionnel peuvent être mis en perspective avec ceux des autres futurs repreneurs qui partagent la formation avec vous. En croisant vos compétences, vous enrichissez votre catalogue de bonnes pratiques entrepreneuriales.
  • Pour élargir votre réseau : vous n'êtes pas seul ! En échangeant et en partageant vos interrogations et vos démarches avec d'autres candidats repreneurs, vous créez un réseau de connaissances qui pourra vous être utile dans le cadre de votre nouvelle activité.
Suivre, ou avoir suivi, une formation spécifique à la reprise d'entreprise est particulièrement apprécié des intermédiaires et des cédants car elle leur apparaît comme un gage de sérieux.

Quel type de formation à la reprise d'entreprise suivre ?

Trois grands types de formation sont proposés aux candidats repreneurs :

  • la formation à la reprise d'entreprise proprement dite, dont l'objectif est de vous préparer à concevoir une stratégie de reprise et à aborder, avec succès, chaque étape du processus de reprise d'entreprise.

    Généralement, le programme de ces formations intègre à la fois des informations sur les différents aspects de la reprise d'entreprise et des études de cas pour vous permettre d'appréhender toutes les facettes de votre future fonction.
    Les thèmes couramment traités sont les suivants :
    - réalisation des diagnostics de l'entreprise cible (financier, juridique, humain et organisationnel, industriel, commercial),
    - élaboration d'un plan stratégique et du business plan de reprise d'entreprise,
    - recherche de financement pour racheter l'entreprise,
    - élaboration des montages financiers et juridiques,
    - traitement des négociations et réflexions sur la conduite du changement.
     
  • l'acquisition de nouvelles qualifications (formation au métier) : si vous venez d'un secteur économique éloigné de l'activité de l'entreprise à reprendre, il vous faudra acquérir les qualifications minimales exigées par votre nouveau métier.
Attention, la reprise de certaines activités nécessite un CAP, un BEP ou une expérience professionnelle avérée (soins esthétiques, bâtiment, réparation automobile, métiers de bouche).
Pour vérifier si votre activité est soumise à l'exigence d'une qualification professionnelle, consultez la rubrique activités réglementées du site Bpifrance Création ou rapprochez vous de votre chambre consulaire (CCI, CMA, CA en fonction de votre activité).
  • la formation à la gestion de l'entreprise qui permet d'approfondir ses connaissances en abordant les volets économiques, commerciaux, financiers, sociaux, juridiques, etc.
    - Comment gère-t-on une entreprise ?
    - Quelles sont les obligations d'un dirigeant de TPE ou de PME ?
    - Quelles sont les dernières évolutions législatives, réglementaires et fiscales qui impactent les entreprises ?
    Vous ferez le point sur vos connaissances à l'occasion de cette remise à niveau.

Où se former lorsqu'on a un projet de reprise d'entreprise ?

  • Le réseau des Chambres de commerce et d'industrie (CCI) propose différents types de formations, parmi lesquelles :
    L'école des managers : un dispositif de formation individualisée, professionnalisante et diplômante qui s'adresse aux repreneurs souhaitant se préparer à devenir chef d'entreprise. Cette formation de 55 jours minimum est réalisée en alternance sur une durée de 14 à 16 mois. Elle constitue également la période d'incubation nécessaire à l'homme et à son projet.
     
  • Le réseau des Chambres des métiers et de l'artisanat (CMA) propose, quant à lui :
    - Le stage de préparation à l'installation, facultatif pour l'immatriculation des futurs artisans au Répertoire des métiers. Ce stage à une durée de 5 jours et doit être suivi dans sa globalité.Il vous permettra d'aborder tous les aspects de la création et reprise d'une entreprise artisanale, de connaître les exigences réglementaires et de mesurer les implications économiques et financières de votre projet notamment dans les domaines juridique, fiscal, social, comptable. Il vous donnera également une information sur la responsabilité sociale des entreprises. 
    - Le "Parcours créateur", une nouvelle offre de formation à destination de tous ceux qui souhaitent entreprendre (créateur, repreneur, personnes issues de l'apprentissage, personne en reconversion professionnelle) dans l'artisanat. Ce "parcours créateurs" permet de préparer son projet "à la carte", en étant présent ou à distance. Une formation sur mesure, adaptée au rythme et aux besoins de chacun.- En parallèle, une offre complète de formation en matière de management, de ressources humaines, de gestion, d'environnement... est à la disposition des chefs d'entreprises artisanales.
     
  • Le réseau d'accompagnement  CRA - Cédants & Repreneurs d'Affaires - joue un rôle important dans la formation des futurs repreneurs. "CRA Formation" propose aux futurs repreneurs plus de 20 stages de 3 semaines, chaque année, et de nombreuses formations complémentaires de une ou deux journées qui se déroulent à Nanterre, Lyon, Nantes, Aix-en-Provence et Angers.
     
  • Le Fusacq, place de marché dédiée aux fusions-acquisitions et à la reprise d'entreprise, propose également, pour monter en compétences, un programme de formations pour les repreneurs : "Devenez un acquéreur crédible en 3 jours !", "Réussir votre opération de croissance externe en 3 jours", "3 jours pour comprendre comment reprendre un commerce !" et des formations "experts" complémentaires.
     
  • Les autres réseaux d'accueil et d'accompagnement des porteurs de projet organisent également des stages et des formations pour les entrepreneurs, certains pouvant être dédiés à la reprise d'entreprise.
     
  • Certains organismes privés proposent également des formations à la reprise d'entreprise en présentiel ou en virtuel. Exemples :
    - Créactif, organisme spécialisé dans le conseil et la formation des entrepreneurs.
    - Altheo, cabinet de conseil/formation spécialisé en reprise d'entreprise.
     
  • Un mastère spécialisé Repreneuriat a été lancé par Mines Nancy. Il s'agit d'une formation professionnalisante et diplômante d'un an proposant une approche marketing et commerciale couplée à une approche ingénierie sur les transitions managériales, numériques, énergétiques, écologiques et l'innovation. Cette formation permet par ailleurs de bénéficier d'un accompagnement personnalité : parcours à la carte, coaching du projet personnel, mentorat et parrainage par un professionnel du secteur.
    En savoir plus sur le Mastère Repreneuriat
Pour trouver une formation, vous pouvez également consulter le Portail interrégional formation emploi du Réseau Carif-Oref : accéder au moteur de recherche
mai 2020
Publicité