Aller au contenu principal
Bpifrance Création

Préparez-vous à réussir votre création d’entreprise

Louer plutôt que créer son entreprise : comment ça fonctionne ?

Février 2022

Pourquoi la possibilité de louer son entreprise est encore si peu connue ?  

Nathalie Magdeleine : Parce qu’il y a très peu de sociétés qui proposent ce service. Karburan est la seule à le proposer en France à notre connaissance. Le principe est très simple : nous proposons à la location au trimestre des sociétés en SASU déjà constituées dont Karburan est propriétaire, sans fonds de commerce, incluant plusieurs services d’aide au démarrage.  

La location de société est rendue possible par la loi Dutreil de 2005 qui concerne la location d’actions, très utilisée dans le secteur immobilier puisqu’elle permet de séparer la propriété de l’usufruit. Karburan est propriétaire des actions, conserve le mandat social et donc la responsabilité vis-à-vis des tiers (impôts, URSSAF, etc.) mais en cède l’usufruit à un locataire contre un loyer trimestriel. Le locataire peut alors exploiter la société et en récolter les fruits sous forme de dividendes.

Quelles sont les secteurs les plus à même d’être intéressés par la location d’entreprise ?  

NM : Karburan fait le choix de se focaliser sur les services de prestations intellectuelles pour le moment. Dans tous les cas, on ne peut pas couvrir les professions réglementées ou à ordre.

Ce qui est surtout intéressant, c’est que la location d’entreprise est tout à fait compatible avec le portage salarial ou l’indemnisation pôle emploi. Il faut garder en tête que la location d’actions permet de se faire rembourser ses frais professionnels et de se verser des dividendes une fois l’année. Il faut donc choisir une société qui ait une date de clôture annuelle qui se rapproche du moment où l’on souhaite sortir de l’argent, puisqu’il n’est pas possible de se verser une rémunération mensuelle avec ce système, d’où l’intérêt de le conjuguer au portage salarial.

Le principal atout de la location semble être la rapidité de mise à disposition de l’entreprise et la simplicité administrative offerte par votre solution. Vous vous occupez de toutes les tâches pénibles en fait ?

NM : C’est l’idée ! Nous nous occupons de toutes ces démarches administratives, juridiques ou encore comptables qui sont extrêmement chronophages : création et gestion, suivi comptable, paiement de la TVA, extrait Kbis… Karburan propose des entreprises déjà créées aux différents capitaux sociaux et domaines d’activité. On ne perd pas de temps à choisir la bonne structure juridique et l’on peut tester rapidement son idée à moindre risque.

Votre offre de départ est d’environ 350 € / mois. N’est-ce pas un coût important pour une jeune entreprise ?

NM : Cela représente un coût mais il ne faut pas oublier que le loyer, déductible des frais de la société, comprend la location de 100 % des actions, la responsabilité juridique et administrative, un suivi comptable, un outil de suivi et de facturation, un compte bancaire dédié, une assurance RC Pro, un service d’assistance, etc. Tout cela représente un énorme avantage. De plus, il est possible de louer une entreprise à plusieurs associés colocataires.

Est-ce que la déresponsabilisation juridique du locataire ne risque pas de provoquer de la défiance vis-à-vis de ses futurs clients ? 

NM : Le locataire reste commercialement responsable vis-à-vis de ses clients concernant la réalisation de ses prestations. Il conserve également l’intégralité de sa propriété intellectuelle. En tant que propriétaire, nous sommes simplement responsables aux niveaux juridiques et administratifs. Le locataire peut d’ailleurs devenir directeur général de sa structure, ce qui lui permet de figurer nominativement sur le Kbis de l’entreprise louée.

A quelles conditions est-il possible de racheter son entreprise louée ? 

NM : Il y a deux possibilités pour mettre un terme à une location. Sachant que sa durée minimum est d’un trimestre et que les renouvellements se font au trimestre civil, le locataire peut, un mois avant la fin du trimestre, donner son préavis de départ ou faire part de sa demande de rachat.  

Pour cette dernière option, cela fonctionne de la même manière que pour le leasing d’une voiture : le locataire devra régler à Karburan le montant du capital social de l’entreprise immobilisé ainsi que la soulte correspondante aux loyers restant à courir jusqu’aux 36 mois de la structure. Une autre solution possible est la valorisation du fonds de commerce créé, permettant la création d’une entreprise avec capital social sans besoin de financement extérieur.